11 décembre 2011

L'illusion idéovisuelle

    Lorsque l'on sait lire et que l'on lit les mots, on n'a pas l'impression de travailler. On a l'impression de voir les mots, de les reconnaître comme on reconnaît des choses familières très facilement, au premier coup d’œil, ou comme on reconnaît des visages amis. 

   Or, sans que l'on en ait conscience, nous opérons un travail sur les lettres du mot, nous déchiffrons aussi, mais à une vitesse si grande que justement nous avons l'impression de ne pas déchiffrer, de ne pas faire b-a ba.

  Mais, pourtant,

"Sleon une édtue de l'Uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dans un mtos n'a pas d'ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire soit à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dans un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlblème. C'est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe mias le mot comme un tuot."

Illusion ...

Pour vous faire une idée sur cette question, voici 4 textes. Ils sont classés par ordre décroissant de "scientificité". Les deux premiers sont basés sur les recherches récentes en psychologie cognitive, le troisième est l'oeuvre d'un instituteur et maître G (T. Venot) et le quatrième un essai de répondre à la question en utilisant les concepts spinozistes.

source de l'image : http://www.sudokuz.eu/illusion/illusion.php
Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...