12 janvier 2013

Les jeux et autres supports visuels pour apprendre à calculer

source de l'image
Pascal Dupré, l'auteur du fichier COMPTER CALCULER AU CP, a consacré un article aux différents outils pouvant servir, en grande section et CP notamment, à apprendre à compter et à calculer. Ceci est le chapitre 6. Le texte a été légèrement modifié (ajout de liens, mise en forme). L'article original se trouve ici


   Le premier apport du calcul dans les jeux sera de compter les points pour connaître le gagnant, d'où un réservoir inépuisable pour les problèmes : billes gagnées-billes perdues, quilles abattues, panier-buts marqués, tours ou relais effectués... jusqu'aux notes obtenues pour une dictée ou une série d'opérations.
   On s'attachera à compter également le nombre de joueurs, le nombre d'équipes, le nombre de joueurs par équipe et à constater les situations de parité.

   Il est cependant des jeux qui offrent d'autres particularités intéressantes à exploiter. Dés et dominos par exemple donnent une représentation des petits nombres déjà évoquée dans la première partie mais prolongent cette configuration jusqu'à douze, avec le 6 et le double 6. (voir article Doubles et dominos).
   Avec des jeux du type "jeu de l'oie" on peut alors calculer quelle sera la case d'arrivée, comment atteindre telle ou telle case avec 1, 2 ou 3 lancers de dés, quelle est la différence d'avancée entre deux joueurs... 
   La structure du dé permet également de trouver les compléments à 7, la somme des faces opposées donnant toujours le nombre 7.

    Les jeux de cartes présentent aussi des configurations utilisables pour la visualisation des nombres de 1 à 10 et les jeux de « batailles » nécessitent la reconnaissance immédiate de la quantité la plus grande.

Les polyminos

Moins traditionnels mais apportant encore une autre vision du nombre, les polyminos se prêtent à de nombreux jeux de reconnaissances, d'assemblages, de pavages, de puzzles... Le terme polymino est calqué sur celui de « domino » : le domino étant constitué de 2 carrés ayant un côté commun, le polymino de taille n sera un assemblage de n carrés connexes.

Nous aurons par exemple 2 polyminos de taille 3 :
 et 5 polyminos de taille 4 :


Voici un exemple de puzzle réalisé avec des polyminos de taille 5 :

Ces exercices avec les polyminos peuvent se faire sur du papier quadrillé. Ils préparent au calcul des mesures d'aires et permettent des observations simples sur le nombre de carreaux nécessaires pour former un rectangle ou un carré.

Le matériel de numération de Lubienska de Lenval 

Toujours à la frontière entre numération et géométrie on trouve le matériel ci-dessous version bois ou version plastique, encastrable (Matériel concret de Lubienska de Lenval chez Oppa Montessori ou dans le catalogue Celda par exemple) :


Ce type de matériel est déjà décrit dans le Dictionnaire Pédagogique

Il est attribué à M. Martinot, instituteur à Nismes (Namur) : « Les unités simples sont représentées par mille petits cubes d'un centimètre de côté ; les dizaines par une rangée de 10 de ces petits cubes, en forme de réglette ; les centaines par dix réglettes ou une planchette de cent cubes. Le mille est figuré par le décimètre cube. Il est facile, avec cet ingénieux appareil, de faire exécuter de visu des calculs relativement très compliqués sur ces cubes et ces parallélépipèdes, au lieu d'opérer sur les chiffres. » 
Avec un avertissement de rigueur : « Rappelons seulement les réserves que nous croyons devoir faire (Voir Boulier) au sujet de l'emploi trop prolongé de l'enseignement par les yeux. » 

Ce matériel est en effet classé au chapitre arithmomètres, avec ces machines à calculer de la fin du XIXème qui sont « à l'usage des banquiers, des architectes ou des savants ». 

L'intérêt de ces cubes est pourtant double : faciliter l'étude de la numération mais aussi celle du système métrique en « représentant en nature non seulement des longueurs linéaires, mais des surfaces et des volumes ». C'est à cet apprentissage conjoint du nombre et de la mesure que sera consacré le dernier paragraphe.


Pascal DUPRE, Quelques outils pour apprendre à calculer

Enregistrer un commentaire
Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...