4 juillet 2011

L'école est malade (Laurent Lafforgue)

Sur l'Internaute, interview de Laurent Lafforgue publiée en 2006.




Extrait : 

Vous êtes mathématicien, pourtant vous semblez préoccupé par l'école dans son ensemble, pourquoi ?
Il est impossible de désolidariser les différentes disciplines. Un bon mathématicien est nécessairement un bon grammairien. Apprendre à organiser sa pensée et à l'élaborer en rédigeant de manière argumentée est un exercice indispensable dans toutes les matières. Démonstration rime avec maîtrise de la langue. De plus, il suffit d'être citoyen pour s'intéresser à ce problème. 



La situation de l'école est-elle si préoccupante ?
Préoccupante, le mot est faible... Parmi les nombreux témoignages reçus, certaines personnes disent avoir déscolarisé leurs enfants. Les écoles privées hors contrat se multiplient. Certains parents s'associent pour faire classe à leurs enfants. D'autres beaucoup plus nombreux assurent chaque soir pour leurs enfants une sorte d'école parallèle supplémentaire, en s'aidant de vieux manuels. De manière générale, les parents ne sont pas rassurés de confier leurs enfants à l'école, en raison de la baisse du niveau.
Pour exemple, à la fin du CM2, la majorité des élèves ne maîtrise pas les quatre opérations simples : addition, soustraction, multiplication, division. Ni l'écriture, la grammaire et les rudiments fondamentaux d'histoire-géographie. Les bases ne sont pas acquises et malgré tout, le passage dans la classe supérieure est permis.




[...]


Les textes de Laurent Lafforgue sur l'école : http://www.ihes.fr/~lafforgue/ 
Enregistrer un commentaire
Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...