2 décembre 2012

Refondation : tout commence avec la maternelle, par Catherine Huby

Pauline Kergomard et Catherine Huby
Pour réussir les apprentissages fondamentaux que sont réfléchir, écrire, lire, calculer et compter, on pourrait affirmer sans risque qu’il est plus facile d’y avoir été graduellement et solidement préparé par l'École Maternelle.

Mais encore faut-il savoir ce que signifie préparer à l’école élémentaire un enfant, ou plutôt, une classe de vingt-cinq à trente enfants (voire plus), et ce, en trois à quatre années scolaires.

Il serait utile aussi, pour ce faire, de savoir ce qu'implique réellement mettre ces enfants au centre du projet éducatif.

En effet, on ne s’est jamais autant éloigné des enfants, les vrais, ceux qui arrivaient à l’âge de deux ou trois ans de leurs quartiers, de leurs familles, de leurs univers et peuplaient nos classes, en ne raisonnant plus qu’à travers un enfant fantasmé par les adultes, que depuis le jour où l’on a enfoncé la porte ouverte de l’enfant au centre.



D'autres textes de Catherine Huby :








Le constructivisme et la main à la pâte sont les deux mamelles de l'échec scolaire en science, telle est la thèse défendue par Catherine Huby dans ce texte polémiquement jouissif.
 
Pauvre Shéhérazade ! A propos de l'article "L’écrit douloureux de Shéhérazade, candidate à l’enseignement"  (blog Interro écrite) qui montre les difficultés de maîtrise de la langue française d'une étudiante préparant les concours de professeur des écoles, Catherine Huby propose un commentaire passionnant. 

Lecture en grande section : présentation du manuel de Thierry Venot, De l'écoute des sons à la lecture (GS).
 
L'école maternelle : une proposition de programme d'enseignement ambitieux pour l'école maternelle.

 



Pauline Kergomard 

L'Education maternelle dans l'école (édition numérique)
Enregistrer un commentaire
Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...