11 novembre 2012

Tests biaisés culturellement (Antipoison pédagogique)



   Ce terme vient de la revendication selon laquelle le sat (test pour entrer à l’université) et d’autres tests standardisés sont biaisés culturellement parce que différents groupes culturels y obtiennent des résultats différents. 

   L’argument en faveur de ceci est basé sur les deux prémisses suivantes qui sont correctes : les capacités innées des différents groupes culturels (comme tous les groupes importants) sont similaires ; les groupes ont été confrontés à une scolarisation similaire. 

   De ces deux prémisses on peut tirer la conclusion  que, étant donné que capacités et scolarisation étant similaires et étant donné que les résultats aux tests sont dissimilaires, les tests doivent contenir un biais caché. 

   L’argument est raisonnable mais il n’épuise pas les possibilités logiques ou même les probabilités. 
   Par exemple différents groupes culturels peuvent atteindre différents niveaux de réussite réelle dans les mêmes écoles si la culture de leurs foyers ne les a pas préparés à maîtriser la culture basée sur l’école et les matières qu’on y enseigne.  

  Les différences dans les performances des groupes aux tests soulèvent deux questions distinctes :
   1. Les tests eux-mêmes sont-ils biaisés techniquement ? (Sinon tout le monde est d’accord pour qu’on les change).
   2. Si les tests ne sont pas biaisés techniquement, quelles décisions politiques devraient-elles être prises à la lumière des performances des différents groupes aux tests ?

   Selon l’Association Américaine de Psychologie, le biais technique se manifeste par une différence constante entre la façon dont un groupe se comporte à un test et entre la façon dont il se comporte selon un certain critère du monde réel que le test est censé mesurer. 
   La plupart des tests standardisés sont à l’abri de biais technique en ce sens, ce qui laisse ouverte la question politique concernant ce qu’il faut faire à propos des performances des différents groupes à ces tests. 
   Faire des reproches à des tests non biaisés n’est pas une solution plausible. 



(article original : "culturally-biased tests")




Conception formaliste-utilitaire de l’enseignement
Développementalisme romantique
Antipathie au contenu disciplinaire
Antipathie envers la notation et le classement  
Pédagogie naturaliste
Ce document est la traduction du Guide critique des termes et des expressions en éducation qui est en annexe du livre The Schools We Need and Why We Don't Have Them de E. D. Hirsch. Texte en anglais : Critical Guide to Educational Terms and Phrases.
La traduction française est de Pierre Lariba [lariba@wanadoo.fr].
Un abrégé de ce texte, écrit par la Texas Education Consumers Association pour son site Web se trouve sur le site de l'association NYC HOLD, Honest Open Logical Decisions on Mathematics Education Reform.
Publication sur le site de Michel Delord : http://michel.delord.free.fr/hirsch-terminology-fr.pdf

Pour revenir à l'index des mots, cliquez sur l'image :
Antipoison pédagogique
La terminologie scolaire que tout parent doit comprendre
Ce document est la traduction du Guide critique des termes et des expressions en éducation qui est en annexe du livre The Schools We Need and Why We Don't Have Them de E. D. Hirsch
La traduction française est de Pierre Lariba [lariba@wanadoo.fr].
Un abrégé de ce texte, écrit par la Texas Education Consumers Association pour son site Web se trouve sur le site de l'association NYC H0LD, Honest 0pen Logical Decisions on Mathematics Education Reform.

------------------------------------------ 
 

This was an excerpt from E. D. Hirsch Jr :
The Schools We Need and Why We Don't Have Them.

Text in american (original version) :  
Critical Guide to Educational Terms and Phrases.
Enregistrer un commentaire
Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...