13 juillet 2012

Exercices utiles et pratiques, par A. Lenient (6/6 a)

source de l'image :

Ardiot, Wanauld, Budin Cahier de calcul livret 2 CE1


Nous n’avons eu maintenant qu’à donner quelques conseils sur le choix des exercices et des problèmes, puisque nous ne voulons traiter actuellement que l’enseignement du calcul dans les cours élémentaires.

Tous les exercices d’application devront présenter un caractère essentiellement utile et pratique.
Même dans les premières leçons, lorsque nous exerçons les enfants à lire et à écrire les nombres les plus simples, faisons en sorte que ces nombres représentent des choses, des grandeurs utiles à connaître et à retenir.
Au lieu, par exemple, de faire écrire le nombre 234 ou 4567, qui ne disent absolument rien à l’esprit de l’élève et sont pour lui tout à fait insignifiants, faites-lui poser les nombres représentant la population de sa commune, celle du chef-lieu de son arrondissement, de son département; celle des grandes villes de France, etc. Donnez-lui la distance de sa commune au chef-lieu de préfecture; exercez-le sur les nombres qui représentent la longueur des principaux fleuves de France, de l’Europe ou du monde ; la hauteur des montagnes les plus élevées, la superficie de la France, de l’Europe ; le prix moyen des principales denrées, le produit des impôts en France ; les dates rappelant les événements les plus remarquables de notre histoire, etc., etc.
Combien de connaissances utiles peuvent être acquises ainsi par l’enfant ! et comme ces notions de toutes sortes jetteront de l’intérêt et de la vie dans les leçons !
Ce caractère d’utilité pratique, nous nous efforcerons de le conserver pendant toute la durée du cours. Nos problèmes, par exemple, seront toujours empruntés aux circonstances de la vie réelle, aux opérations, aux transactions qui se font habituellement dans le pays ; aux métiers, aux professions, aux industries de la contrée.
Et non seulement nous puiserons les sujets de nos problèmes dans les conditions de la vie journalière, dans le milieu où vivent et sont appelés à vivre nos élèves; mais nous ferons encore en sorte que ces problèmes ne renferment jamais que des données exactes, vraies, des prix réels.
« Si la journée de l’ouvrier est fixée à 7 fr. 50, elle ne doit pas figurer dans le problème au taux de 1 franc. L’hectolitre de blé est-il à 35 francs, on ne l’évaluera pas à 50 francs, etc. Prendre pour valeur des données fictives, c’est, dit M. Rendu[1], perdre l’occasion de faire pénétrer dans l’esprit des élèves des notions utiles, c’est risquer d’ailleurs de remplacer l’ignorance par l’erreur. »
« Nous ne saurions trop insister, dit enclore M. Ritt pour engager les maîtres à ne donner que des nombres réels et pris dans les habitudes et les usages de la localité. L’enfant, en recevant des leçons de calcul, doit aussi recevoir des notions exactes sur les distances locales, sur la valeur des objets les plus usuels, sur le prix du travail journalier, etc. »


[1]  Manuel de l'enseignement primaire.


De l’enseignement élémentaire de l’arithmétique
dans les écoles primaires

Des bouliers-compteurs ou numérateurs
et du calcul mental 6/6

par A. Lenient

Journal des instituteurs, 11 mars 1877

La publication s'étale sur 6 n° :
1) 4 fév 1877 ; 2) 11 fév 1877 ; 3) 18 fév 1877 ; 4) 25 fév 1877 ; 5) 4 mars 1877 ; 6) 11 mars 1877

L'original est à : http://www.inrp.fr/numerisations/ 


L'article BOULIER du Dictionnaire de pédagogie et d'instruction primaire Buisson 1887 reprend massivement les analyses développées dans cet article par Lenient :

Pour un recueil d'articles du Dictionnaire Buisson de 1887, consulter la page

LIRE ÉCRIRE COMPTER ; LA PÉDAGOGIE OUBLIÉE (site de michel Delord)
ou

LIRE ÉCRIRE COMPTER ; LA PÉDAGOGIE OUBLIÉE (site du SLECC)


TROISIÈME PARTIE. COMPTER-CALCULER : « LA CONNAISSANCE INTIME DU NOMBRE »

Introduction

Compter-Calculer jusqu’en 1970
L’enseignement simultané de la numération et de la mesure                       
L’enseignement simultané de la numération et des quatre opérations   
L’importance du calcul mental                                        
Depuis 1970
Rupture de la liaison entre l’apprentissage de la mesure et l’apprentissage du calcul
Réduction du calcul au numérique                     
Rupture de la liaison entre l’apprentissage du calcul et de la numération
Destruction de la notion même de calcul mental
Faut-il savoir calculer à la main ?                

Articles du Dictionnaire Pédagogique

Numération
Boulier
Calcul intuitif
Calcul
Calcul mental (1e partie)
Calcul mental (2e partie)
Arithmétique
Division
Problèmes
 
Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...