12 octobre 2011

Mamadou et Bineta

Cette page fait une revue des diverses présentations sur le web de cette méthode de lecture d'André Davesne, méthode de lecture un peu ancienne (année 1950) mais pourtant toujours ultra-efficace pour apprendre à lire. C'est un peu l'équivalent de la méthode Boscher pour l'Afrique francophone.
Plusieurs articles ont d'ailleurs été consacrés à la méthode Boscher portant sur le contenu de la méthode, le matériel et les conseils d'utilisation (voir onglet "français" pour les références). Vous pouvez vous y reporter pour compléter les textes d'André Davesne ci-dessous :

  André Davesne, Mamadou et Bineta (1er livre, syllabaire) :

Il existe deux versions de ce syllabaire, une en noir et blanc bon marché, et dont le texte est plus condensé et la taille des caractères plus petite.

La seconde version, en couleurs, est un peu plus chère mais aussi plus agréable. La taille des polices est plus grande et le texte de chaque leçon répartie su deux pages contre une seule dans la version noir et blanc. Il y a également plus d'illustrations. 

Il faut noter que Davesne recommande d'apprendre à parler français en même temps que d'apprendre à lire. Ce précepte a été quelque peu oublié ou minoré, même en France, surtout en France. On croit que les enfants savent parler parce qu'ils parlent. Mais ce qu'on veut, c'est qu'ils s'expriment correctement. L'apprentissage de la lecture a des répercussions sur l'expression orale. Il doit permettre de corriger des prononciations incorrectes, d'enrichir son vocabulaire et ses connaissances, de complexifier sa syntaxe et sa conjugaison. 

Tous les aspects (langage oral, langage écrit, dessin, connaissances sur le monde) doivent donc être travaillés ensemble. L'apprentissage de la lecture doit également se combiner avec celui de l'écriture. Savoir lire est plus facile que savoir écrire. (voir encore la page "français" pour trouver d'autres renseignements sur ce point, notamment aux articles traitant de la dictée, mais pas seulement : cf. "Michel Delord"). 


Ne vous contentez pas de dire "c'est syllabique, c'est traditionnel, etc. donc c'est nul." Un, je vous ai montré que ce n'est pas une méthode à proprement parler syllabique, même si elle est souvent désignée à tort comme telle. Deux : si on devait rejeter tout ce qui est traditionnel, on marcherait sur les mains, on boirait en lançant l'eau en l'air et en essayant de l'avaler au vol, etc. "Traditionnel" ou "moderne" indiquent juste une date de naissance, ce n'est pas le plus important, c'est accessoire. Quelque chose de traditionnel peut être aussi bien à garder qu'à rejeter. De même tout ce qui est moderne n'est pas forcément bon. Le vrai critère pour juger une méthode de lecture, c'est son résultat, et pas les préjugés que l'on peut avoir sur elle. Or Mamadou et Bineta, utilisée avec un minimum d'intelligence, en s'imprégnant bien des conseils données par André Davesne (voir ci-dessous), permettra d'atteindre facilement, mais non pas sans effort, un résultat satisfaisant, non seulement correct mais solide, aussi bien en lecture, ce qui est facile, qu'en orthographe et en vocabulaire, ce qui l'est déjà moins.

L'apprentissage de la lectur ene s'arrête pas au syllabaire. Ensuite, vous l'avez vu plus haut, il y a encore des marches à monter, des étapes à franchir. Le but du jeu étant, en fin de scolarité primaire, non plus d'apprendre à lire... mais d'être capables de lire pour apprendre, c'est-à-dire de pouvoir se débrouiller sans maître (non pas sans livre); précisons toutefois qu'il est beaucoup plus facile d'apprendre n'importe quoi sous la conduite d'un guide qui montre, explique, contrôle.

La méthode de lecture Mamadou et Bineta est souvent caractérisée comme syllabique. Il faut aller plus loin. Ce terme a plusieurs significations. Il désigne en vérité une méthode qui fait apprendre à lire toutes les syllabes avant d'apprendre à lire des mots. Or, ce n'est pas du tout comme ceci que fonctionne Mamadou et Bineta, à moins d'avoir un problème de vue. Dès les premières leçons, dès les premières lettres introduites, leur son appris, leur calligraphie présentée et entraînée, l'enfant va avoir à lire et écrire des mots et des phrases avec ces lettres. On n'attendra pas que toutes les lettres et toutes les syllabes soient lues pour commencer à lire et à écrire. Cette méthode de lecture a un nom qui lui est propre. C'est la méthode d'écriture-lecture analytique-synthétique qui a vu le jour en Allemagne et dont la première mouture en France est celle de M. Block (sa méthode fut connue sous le nom de méthode "Schüler", qui signifie "écolier" en allemand). 

Vous trouverez des renseignements sur internet en tapant "écriture-lecture méthode Schüler". Voir aussi "Michel Delord lecture" et "Liliane Lurçat lecture".

Bonne recherche pédagogique. 

Spinoza1670


 
Articles sur le net : 

par Tomi sur lire-ecrire

Auteur Message

le : 19/07/2010 17:06
Tomi
Auteur du fil
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 1071
André Davesne est l'auteur de la véritable méthode "mamadou et bineta" éditée par EDICEF filiale d'Hachette.

La version la plus simple à 3,45€ convient parfaitement. La couverture est verte. Le noir et blanc est seul employé dans les pages intérieures. Les modèles de lettres, en minuscules cursives, sont bien choisis. On a des pleins et des déliés.
Même si l'élève n'écrit pas au porte-plume mais au crayon, au bic ou au feutre, autant lui donner de beaux modèles de lettres.

Sur wikipedia en faisant Davesne vous aurez des données sur cet auteur et ses publications. Il est indiqué qu'il est adepte de Freinet. Cela ne transparait pas dans sa méthode.
Sa méthode fait penser au Boscher. Ces méthodes ont une inspiration commune. On n'a pas d'exercices de calcul dans "Le Davesne".

Wikipedia indique que cette méthode était employée, au passé. Wikipedia informe très mal sur cet aspect. Cette méthode d'André Davesne, est encore très employée dans les écoles africaines, avec le plus grand succès. André Davesne avait manifestement du bon sens, ce qui n'est pas la qualité la plus partagée chez les cadres, inspecteurs... de la pseudo éducation nationale.

André Davesne est né à Château-Chinon le 1er Janvier 1898 et décédé à Périgueux le 6 aôut 1978.

Sur wikipedia vous aurez des informations sur cet excellent auteur.
C'est dommage que wikipedia indique que cette méthode était employée au passé. J'espère que wikipedia rectifiera cette erreur monstrueuse.

Avec l'ancienne version en noir et blanc de Mamadou et Bineta, on peut faire des photocopies économiques et pratiques au format A4...pour un emploi familial ou personnel! Ne pas oublier que le photocopillage tue le livre ! Le prix de 3,45€ chez Gibert Jeune ne me parait pas exhorbitant (prix constaté au début 2010 chez Gibert Jeune) !

Pour ce prix, aussi longtemps qu'EDICEF publiera cette version, il vaut mieux l'acheter directement chez Gibert Jeune Paris qui avait en stock cette méthode dans la version la plus économique...ou auprès de l'éditeur situé près de la porte de Versailles.

C'est toujours agréable de pouvoir se rendre compte par soi-même de la qualité d'un tel livre scolaire.

Cette méthode respecte le principe alphabétique de la langue écrite. La véritable méthode "mamadou et bineta" s'appuie sur la structure alphabétique de la langue écrite. Elle ne la nie pas comme les méthodes mixtes à départ global, Gafi (Nathan) et Ratus (Hatier)...

Cette méthode spécifie en page de couverture "en usage dans les écoles africaines".

En appui on peut se procurer ou procurer aussi à des amis africains le Sami et Julie. Cette dernière véritable méthode prouve aussi que la structure de la langue écrite est bien alphabétique.
Le principe de la langue écrite est bien "alphabétique".

Anne-Marie, mamoune....... "Que nul n'en ignore plus ! "

Tomi


le : 19/07/2010 17:14
Tomi
Auteur du fil
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 1071
Voici l'adresse concernant André Davesne sur wikipedia :

http//fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Davesne

Tomi


le : 19/07/2010 17:22
Tomi
Auteur du fil
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 1071
Voici l'adresse d'André Davesne sur wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Davesne

J'espère que le lien sera activé.

Tomi


le : 19/07/2010 17:24
Tomi
Auteur du fil
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 1071
Le lien sur wikipedia est bien activé ! J'ai l'impression que cela se fait tout seul avec mozilla !

Tomi


le : 20/07/2010 15:21
Tomi
Auteur du fil
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 1071
Edicef marche avec Hachette International et Hatier International.

L'adresse est : 58 rue Jean Bleuzen 92 178 Vanves France (métropolitaine)

On a un Catalogue Edicef 2010 et un Tarif Edicef 2010.
Sur le Tarif Edicef on a bien :
- CI/CP1 Nouveau syllabaire de Mamadou et Bineta (édition en noir) au tarif
de 2,61€.
- Mamadou et Bineta apprennent à lire et à écrire (édition couleur) au tarif
de 6,13€.

Je conseille la version en noir et blanc. On a de superbes lettres cursives en Minuscules et Majuscules. Avec l'argent économisé on peut acheter, par exemple, le roi Babar. L'écriture set en cursive. On a de la fantaisie dans le scénario et les dessins ! Les albums étaient destinés au départ aux enfants de l'auteur de Babar. Le fils a repris le flambeau. L'auteur de "Le roi Babar" est Jean. Son fils Laurent a repris le flambeau. On a beaucoup d'humour !

L'adresse du Tarif d'Edicef :
http://www.editions-hachette-livre-international.com/dnn/Cataloguesettarifs/tabid/99/Default.aspx
Télécharger le catalogue Edicef 2011.
Début 2010 vous aviez Mamadou et Bineta (en noir) chez Joseph Gibert (Bd. Saint-Michel à Paris). Gibert Jeune (Place Saint-Michel à Paris) n'a en général que le Mamadou et Bineta en couleur .

Je conseille le plus économique. Pour les besoins du copiste on peut photocopier deux pages de la version la plus simple sur un A4.
Les lettres de la version la plus simple sont très bien calligraphiées. Je la recommande. La couverture de la version la plus économique et la plus artistique est verte. J'espère qu'elle restera encore longtemps au catalogue d'Edicef. Cette version est plébiscitée en Afrique.

Tomi


le : 20/07/2010 15:40
Tomi
Auteur du fil
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 1071
Le Mamadou et Bineta d'Edicef, filiale d'Hachette et le Sami et Julie d'Hachette sont dignes du fondateur de la maison Hachette "Louis Hachette".

Gibert Jeune met en général bien en évidence, sur ses présentoirs le Sami et Julie. Un des vendeurs pousse cette méthode. Il a raison !

Ces méthodes avec le Boscher [...] respectent "le principe alphabétique " de la langue écrite. Elles peuvent convenir à de très jeunes enfants, dès 5 ans, voire avant, sans que l'enfant en question puisse être considéré comme un surdoué! ou un singe savant !

Tomi
Enregistrer un commentaire
Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...