29 septembre 2017

L'islam et les mécréants

Le Coran ordonne aux musulmans d'asservir et de soumettre par la violence les mécréants.
Mohammed ordonne aux musulmans d'asservir et de soumettre par la violence les mécréants.
Pourtant les politiciens et les médias continuent à nous affirmer que l'Islam est pacifique, tolérant, et sans violence.

Coran, sourate 5, verset 33 - "La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment." 





Sahih Muslim (1:33) - Le messager d'Allah dit: "J'ai reçu l'ordre de combattre tous les mécréants jusqu'à ce qu'ils reconnaissent qu'il n'y a qu'un seul Dieu : Allah, et que Mahomet est le prophète d'Allah..." La dernière partie de cette extrait constitue la chahada, la profession de foi dans l'islam.


Sahih Muslim (19:4294) - "Lorsque vous rencontrez vos ennemis qui sont païens, invitez-les à suivre trois actions. S'ils s'acquittent de l'une d'entre elles, vous l'accepterez et vous abstiendrez de leur faire du mal. Invitez-les à accepter l'islam ; s'ils acceptent, acceptez-le aussi et cessez de les combattre... S'ils refusent d'adhérer à l'islam, exigez d'eux la jizya (impôt sur les gens du Livre pour conserver la vie). S'ils sont d'accord pour payer, saisissez-la et retirez vos mains à bonne distance des infidèles. S'ils refusent de payer l'impôt, demandez l'aide d'Allah et combattez-les"


Bukhari (8:387) - "L'apôtre d'Allah dit : 'J'ai reçu l'ordre de combattre les mécréants jusqu'à ce qu'ils disent : 'Rien ne peut être adoré à l'exception d'Allah'. Et lorsqu'ils l'auront dit, qu'ils prieront nos prières en direction de la Qibla (la Mecque) et qu'ils massacreront les infidèles comme nous le faisons, alors leur sang et leur biens seront sacrés pour nous et nous ne nous mêlerons plus de leurs affaires à l'exception des procédures légales, et ils n'auront à rendre de compte qu'à Allah.' "

Bukhari (53:392) - "Alors que nous étions à la mosquée, le prophète vint nous voir et dit : 'Allons voir les Juifs', nous partîmes alors pour Bait-ul-Midras. Il leur dit: 'Si vous embrassez l'islam, vous serez hors de danger. Vous devez savoir que cette terre appartient à Allah et à son apôtre, et que je veux vous chasser de ces terres. Donc, si certains parmi vous possèdent des biens, ils ont la permission de les vendre, sinon vous devez savoir que le monde entier appartient à Allah et à son prophète."

Bukhari (2:24) - "L'apôtre d'Allah dit: 'J'ai reçu l'ordre (d'Allah) de combattre tous les mécréants jusqu'à ce qu'ils déclarent que rien ne peut être adoré excepté Allah et que Mahomet est l'apôtre d'Allah, et qu'ils s'adonnent correctement à la prière et qu'ils fassent l'aumône, ainsi s'ils s'acquittent de tout cela, alors ils auront la vie sauve et je leur accorderai des terres, il obéiront aux lois islamiques et n'auront finalement de compte à rendre qu'à Allah.' "


Bukhari (59:643) - "Affirmez que rien ne peut être adoré à l'exception d'Allah, sinon je vous trancherai le cou !" Ces mots sont ceux d'un supérieur militaire que Mahomet envoya en mission pour détruire la religion indigène au Yémen.


Ibn Ishaq 959 - Alors l'apôtre envoya Khalid bin Walid... à la tribu des Banu al-Harith et lui donna l'ordre d'inviter les membres de cette tribu à rejoindre l'islam trois jours avant qu'il ne les attaquât. S'ils acceptaient alors il l'accepterait aussi, et s'ils déclinaient l'invitation, il les combattrait. Ainsi Khalid partit et alla à leur rencontre, il envoya des cavaliers dans toutes les directions afin d'inviter tous les membres de la tribu à adhérer à l'islam, en promettant : "Si vous acceptez l'islam, vous aurez la vie sauve." Alors les hommes acceptèrent l'islam comme ils l'étaient invités à le faire. Le texte continue et relate que Khalid enseigna l'islam aux membres de la tribu des Banu al-Harith après qu'ils eurent été "convertis", donnant ainsi la preuve que cette conversion avait été faite sous la peur de se faire tuer plutôt que sur un choix libre et éclairé.
Information complémentaire :
À la suite de sa tentative pour prêcher pour une certaine paix et tolérance à la Mecque – un échec de 13 ans qui remmena à peine moins de 100 disciples (la plupart étant des amis ou des membres de sa famille) – Mahomet changea de tactique durant les dix dernières années de sa vie, alors qu'il gagnait en puissance. Vers la fin de sa vie, il fit le résumé de son enseignement pour ses disciples en leur disant qu'ils avaient reçu l'ordre d'Allah de combattre les mécréants jusqu'à ce qu'ils déclarassent la chahada (profession de foi dans l'islam). Pendant les dernières années de sa vie, Mahomet ne semblait pas se soucier des conversions qui avaient été faites sous la contrainte de façon évidente.
La Mecque était une ville dont les habitants et leurs dirigeants le détestaient. Pourtant presque tous les habitants "se convertirent" à l'islam le jour où il les vainquit avec une armée si puissante qu'elle ne rencontra que peu de résistance.

Se convertirent aussi son ennemi juré, Abu Sufyan, et sa femme Hind. Tous ceux qui connaissent bien leur vie, trouveront sans doute qu'il est difficile de croire que leur "révélation religieuse" coïncide précisément avec le moment où ils avaient le couteau sous la gorge (selon le biographe de Mahomet, il eut exactement les mots suivants pour Abu Sufyan lors de son "acceptation" de l'islam: "Soumet toi et déclare qu'il n'y a qu'un seul Dieu: Allah, et que Mahomet est l'apôtre d'Allah avant que l'on ne te coupe la tête" – Ibn Ishaq 814)


Les habitants de la Mecque qui gardèrent leur religion furent chassés de force de la ville à la suite du dernier hajj (Coran 9:5).

Les chrétiens et les juifs qui vivaient en Arabie connurent le même sort sur les ordres laissés par Mahomet (après sa mort). Ils avaient le choix entre accepter l'islam ou quitter leurs terres à la pointe de l'épée (Sahih Muslim 19:4366 ).

Les Juifs de l'oasis de Khaybar n'étaient pas en guerre contre Mahomet lorsqu'il donna l'ordre à ses guerriers de les attaquer. Même son fidèle beau-fils, Ali, qu'il choisit pour diriger la mission, était quelque peu perplexe concernant le prétexte pour lequel ils devaient donner l'assaut de cette paisible communauté de fermiers si loin de Médine. Mahomet dit : 'Ruez-vous vers la bataille jusqu'à ce qu'Allah vous accorde la victoire', et Ali commença à partir puis s'arrêta et sans regarder il dit d'une voix forte: 'Messager d'Allah, pour quelle raison dois-je combattre ces gens-là?' Là-dessus, il (le prophète) répondit: 'Combats-les jusqu'à ce qu'ils attestent du fait qu'il n'y a aucun dieu excepté Allah et que Mahomet est son messager' (Sahih Muslim 31:5917 ) Les Juifs furent, bien sûr, pris totalement par surprise. Leurs richesses furent volées et leurs femmes et leurs enfants distribués comme esclaves par le prophète de l'islam à ses hommes. Même Mahomet prit une femme (après avoir ordonné que l'on tuât son mari).


Avant sa mort, Mahomet envoya ses guerriers contre les tribus arabes païennes, comme par exemple les al-Harith, leur donnant le choix entre se convertir à l'islam ou être anéanti (ils choisirent la religion de la paix). Sur son lit de mort, il maudissait encore les Chrétiens et les Juifs (Bukhari 59:727) .



L'apostasie (quitter l'islam) est punie de mort

Le prophète a dit: "celui qui quitte sa religion, tuez le !". (Sahîh Bukhari : 641)

D'après `Abd-Allah ibn Mas`ûd (qu'Allah soit satisfait de lui), l'Envoyé d'Allah a dit: "Il n'est pas permis de verser le sang d'un musulman qui témoigne qu'il n'y a d'autre divinité qu'Allah et que je suis l'Envoyé d'Allah, sauf dans ces trois cas: l'époux adultère, le coupable d’un meurtre et l'apostat qui abandonne la communauté musulmane". (Sahîh Muslim: 3175)

J’ai entendu le prophète dire, “à la fin des temps, apparaîtront de jeunes gens aux idées folles. Ils parleront bien, mais ils sortiront de l’islam comme une flèche sort de son jeu, leur foi ne dépassera pas leur gorge. Ainsi, partout où vous les trouvez, tuez les, il y’aura une récompense pour ceux qui les tueront au jour de la résurrection. (Sahih Bukhari Volume 6, livre 61, Numéro 577)

Ambiguity :
Concernant les apostats: Sourate 4, verset 89 -> "Ils souhaitent que vous perdiez la foi, comme ils l’ont EUX-MEMES PERDUE pour que vous deveniez égaux. Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils TOURNENT LE DOS, combattez-les et METTEZ-LES A MORT où que vous les trouviez. Gardez-vous de prendre des hommes de confiance ou des alliés parmi eux." ------ Et ne me répondez pas comme la dernière fois où vous aviez dit (sans apporter de preuves): "Ça c'était pendant la période de guerre..." ------ "Apportez vos preuves si vous êtes véridiques" cela s'applique AUSSI A VOUS. Ce verset ne parle pas de guerre spécifiquement, par contre il s'adresse SPÉCIFIQUEMENT aux gens qui renient l'Islam. ---- Lisez les versets précédents et suivants si vous voulez vous en convaincre. Allah parle spécifiquement des gens qui RENIENT l'Islam, qu'il y ait une guerre ou non N'EST PAS LA QUESTION. ---- Concernant le contexte historique, ce verset fut révélé au moment ou votre Prophète partait pour la bataille d'Uhud. A ce moment, des musulmans REFUSÈRENT de partir combattre avec le Prophète, et c'est à ce moment que le verset fut descendu, concernant ceux qui refusent de SUIVRE les ordres d'Allah et du Prophète. ---- Donc Allah a révélé le verset, lorsque des musulmans refusèrent de suivre l'Islam et décidèrent de ne plus suivre les ordres d'Allah, et les ordres du Prophète. C'EST CA, LE CONTEXTE DE RÉVÉLATION DE CE VERSET.
Le verset concerne ceux qui quittent l'Islam, c.a.d les apostats, c.a.d des musulmans qui NE SUIVENT PLUS les ordres d'Allah et de Mohammed. ----- Je vous invite (avant que vous ne me répondiez), a lire la Sourate 9, qui est l'avant-dernière à avoir été révélé (la 110 est la dernière).
En vertu du principe d'abrogation (Coran 2:106), la sourate 9 est celle que les musulmans DOIVENT SUIVRE ET APPLIQUER.
Information complémentaire -> le Coran dit que les apostats font parti des mécréants, par définition ils mécroient. ---- En conséquence, si vous ne suivez pas, et si vous n'appliquez pas la Sourate 9, vous serez considéré comme un apostat aux yeux d'Allah, exactement de la même façon que les musulmans qui refusèrent de suivre le Prophète au moment où fut révélé le verset 89 de la Sourate 4. --- Prenez votre temps de bien tout lire, rien ne presse. -> Sourate 9, ici : http://islammedia.free.fr/Pages/coran/coran_francais_phonetique.php?id=9

Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...