29 janvier 2018

3 statistiques trompeuses sur l'islam (Majid Oukacha)



1re statistique : "99 % des musulmans de France ne sont pas djihadistes"
mais 100 % des djihadistes croient en l'islam. 
0 % de terroristes catholiques polonais, italiens, portugais parmi les immigrés français.
Le Japon, la Pologne, la Corée du sud n'ont pas laissé entrer d'immigrants musulmans --> pas de problème d'islamisation et de djihadisme.

1 % "seulement" de terroristes sur 1 000 000, ça fait déjà 10 000 djihadistes. Faut-il prendre ce risque de laisser entrer des  musulmans, qu'ils soient maliens, marocains, tunisiens, algériens, turcs, etc. ?

Faut-il prendre le risque de laisser se construire des mosquées, de laisser les enfants assister à l'école coranique, de ne pas interdire le Coran comme on l'a fait jadis pour Mein Kampf ?

Regardons les pays musulmans ou en voie d'islamisation ? Ce sont des enfers sur terre pour les femmes, pour les non-musulmans, pour ceux qui critiquent même légèrement l'islam, la charia ou le pouvoir en place (intellectuels, journalistes, hommes politiques, associations, syndicats, juges, citoyens, etc.), etc.


Commentaire 1 : Sur le Japon, malheureusement tu te trompes.
Il y a de plus en plus de musulmans et de convertis, très majoritairement des femmes mariées à des pakistanais, chinois hui ou des indonésiens. A cela, on peut ajouter les étudiants qui y trouvent un travail après leurs études dans le pays. J'y vais tous les ans depuis plus de 10 ans, et quelle ne fut pas ma surprise depuis ma dernière visite dans le coin de voir qu'une mosquée avait poussé au milieu du "trou du c*l" (pardon pour l'expression scabreuse) de la campagne japonaise. Bien visible depuis la route avec une belle écriture en arabe en lettre dorée dessus. Et je parle d'une petite ville de 100 000 habitants. Pour info, 100 000 habitants pour une ville au Japon, c'est ce qu'on considère comme un village de 2000 habitants en France, autrement dit rien du tout. Il y a même déjà eu quelques scandales avec des manifestations condamnant les caricatures du prophète devant des ambassades à Tokyo ou l'affaire des Corans brûlés. Des manifestations avec des pancartes portant des slogans d'amour tel que "Islam is a religion of peace" et deux metres plus loin un autre mec avec un panneau "Behead the infidels". Dans mon ancienne université, il y a un "club" de musulmans ouvertements affiliés aux Frères Musulmans qui faite la "da'wa" sur le campus en invitant les gens "à venir boire un thé". Des menteurs éhontés comme Dr Zakir Naïk viennent même faire des "conférences" dans les universités dans les universités japonaises. Les japonais, sous l'influence de la mondialisation, ont laissé rentrer le loup dans la bergerie et le problème c'est que le Japon n'ayant encore que peu d'étrangers sur son territoire et à fortiori encore moins de musulmans, ils ne se rendent pas compte de ce qu'ils laissent faire et se développer.

Commentaire 2 :
Bien !
Voila donc la réalité Au Japon les musulmans n’ont pas droit à la résidence permanente. La propagation de l’Islam au Japon est très mal vue par la population. Dans les Universités du Japon, l’arabe et l’islam ne sont pas enseignés, dans quelque langue que ce soit L’importation de Corans en langue arabe est interdite Les Japonais ne sont pas attirés par l’Islam. Les rares musulmans résidant au Japon sont des salariés des sociétés étrangères. Aujourd’hui, le Japon n’accorde plus de visas aux médecins, ingénieurs, ou gestionnaires musulmans envoyés par des sociétés étrangères. Dans la majorité des entreprises, il est précisé dans les règlements que les musulmans ne peuvent pas postuler pour un emploi. Le gouvernement japonais considèrent que les musulmans sont des fondamentalistes qui même à l’ère de la mondialisation, ne sont pas prêts à changer leurs lois musulmanes. Les musulmans peuvent difficilement louer une maison, au Japon Nul ne peut créer une école islamique, au Japon La charia n’est pas autorisée au Japon Si une femme japonaise se marie avec un musulman, elle est considérée comme une paria. Selon M. Komico Yagi (chef de département de l’Université de Tokyo) « Il y a un état d’esprit au Japon selon lequel l’islam est une religion très étroite d’esprit et chacun devrait se tenir à l’écart de cette religion » Le journaliste indépendant Mohamed Juber a visité de nombreux pays islamiques après les attentats du 11 septembre, y compris le Japon. Il a constaté que les Japonais sont persuadés que les extrémistes musulmans ne peuvent pas frapper au Japon. Le Japon compte 126 millions d’habitants. Interrogé sur le nombre de musulmans, Abu Bakr Morimoto, ex-président de l’association islamique japonaise répondait : « franchement, il y a peut-être 12000 musulmans japonais, et le nombre de 30.000 est très largement exagéré ». Quelques Japonais ont entendu parler de l’islam pour la première fois en 1877, mais seulement comme « histoire des cultures ». Il y a une trentaine « d’appartements mosquées » dans tout le Japon. Selon japanfocus.org14, il y a actuellement (2012) entre 30 et 40 mosquées officielles au Japon et un projet de grande mosquée qui soulève des oppositions de plus en plus violentes. La majorité des Japonais considèrent que l’islam est une religion étrange de pays sous-développés. Au Japon, on ne trouve ni nourriture halal, ni éducation islamique, ni médias en arabe, ni littérature islamique. Mais encore Comme sous d’autres cieux tourmentés par un sentiment anti-musulmans ravivé à dessein, les atrocités commises à tour de bras par Daesh, en l’occurrence contre deux citoyens japonais, le journaliste Kenji Goto et Haruna Yukawa, soumis au même châtiment fatal insoutenable que les précédents otages, lui ont fait atteindre un paroxysme des plus répréhensibles et préjudiciables. En l’espace de quelques semaines, les lieux de culte musulmans ont été la cible d’une avalanche d’appels téléphoniques et de lettres plus menaçants les uns que les autres, 16 mosquées, dont celle, majestueuse, de Tokyo, mais aussi de Sapporo, Yokohama, Nagoya, Ichinomiya…, ayant notamment subi un harcèlement de tous les instants, qui est monté crescendo au fil des jours. « Religion d’assassins », « Vous méritez de mourir », voire « Je déteste la vue des musulmans », et pire encore « Partez du Japon dès maintenant si vous ne voulez pas être tués", tel est le florilège de messages délétères qui a déferlé sur les hauts dignitaires musulmans, impuissants à endiguer ce torrent de haine. Au même moment, les discriminations au logement ont frappé avec un sectarisme d’une rare violence, les cas d’étudiants refoulés par des propriétaires affichant leur racisme de manière décomplexée devenant monnaie courante, à la consternation générale. Assurer que les conversions en masse à l'Islam est une réalité tient plus de la désinformation propagandiste que de l'honnêteté intellectuelle Mais que voulez vous mon Ami! Chacun prêche pour sa paroisse!

Pardonnez moi mon Ami mais je n'ai pas accès à votre dernier message. Pour répondre à votre question non! ce n'est pas de l'ironie c'est la réalité! L'Islam est une belle religion pour peu qu'elle soit tolérante, respectueuse et réellement aimante vis à vis des autres, ( Beaucoup se posent des questions quant à sa réelle nature) mais les Japonais ne sont pas ouverts à cette religion et la redoutent comme 5 milliards et 400 millions de non musulmans qui ont peur de cette doctrine religieuse et par conséquent qui éprouvent du rejet pour cette dernière. (Certains pays commencent à serrer les boulons concernant l'arrivée et l'immigration de nouveaux musulmans en leur sein) Espérons tous cependant que l'Islam qui guide les musulmans, arrive avec le temps à véhiculer une image plus attrayante et moins sectaire pour leur bien ( Des musulmans) et pour moins de rejet dans le monde. N'oubliez pas mon cher Ami, Appeler les non musulmans " mécréants" les percevoir comme des "chiens voués à l'enfer" est une insulte ressentie par les non musulmans ( et ils sont nombreux vous en conviendrez) comme agressive, désobligeante et sectaire. Comprenez que cette insulte permanente ne les porte pas à vous aimer ( Quoi de plus naturel puisque vous ne les aimez pas) Mais aussi interdire aux autres cultes de vivre normalement (comme partout sur notre planète) dans les pays musulmans ou tout mettre en place d'un point de vue législatif ou répressif pour étouffer et rendre les non musulmans " Persona non grata" c'est à dire les cantonner en citoyens de seconde zone, Interdire la construction d'églises etc..... Ne porte pas le reste du Monde à aimer votre religion. Si vous voulez propager votre religion, utilisez les outils séductions tels que l'Amour, le respect, l'intégration, la paix, la non violence, etc....... Si ces rapports humains ne sont pas véhiculés par l'Islam et que l'image qu'elle porte continue à se dégrader, je crains que vous n'en fassiez tous malheureusement les frais Bien à vous mon Ami

Ils finiront par comprendre parce que le temps ne leur donnera pas le choix Les Musulmans par la sur-propagation des informations sont entrain ( par leur déni quotidien) de se suicider Conversions vers l'Islam? Oui, mais essentiellement dans les pays pauvres , incultes et faibles Les conversions dans les pays riches se font en majorité hors islam Ils ne peuvent plus cacher la véritable nature de leur doctrine religieuse ! Tout se sait aujourd'hui



List of Attacks

Last 30 Days
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001 (Post 9/11)

Jihad Report 
Jan 20, 2018 -
Jan 26, 2018

Attacks34
Killed236
Injured274
Suicide Blasts8
Countries13

The Religion of Peace 

Jihad Report 
December, 2017

Attacks140
Killed1036
Injured828
Suicide Blasts20
Countries22
List of Attacks

2e statistique : "plus de 80 % des victimes du djihadisme sont des musulmans".
Les victimes du terrorisme djihadique se trouvent en terre d'islam, car les auteurs du terrorisme islamique sont musulmans également.
Les familles des victimes disent que les terroristes ne sont pas de vrais musulmans, mais les terroristes musulmans disent que les musulmans victimes ne sont pas de vrais musulmans.

3e statistique : 29 % des musulmans pensent que la charia est supérieure aux valeurs de la République.
100 % des musulmans par définition pensent que l'islam vient de Dieu.

La Bible est plus violente que le Coran selon un logiciel d'analyse de texte. 
Le Coran a pour auteur Dieu lui-même, et cela change tout.
Il faut comparer ce qui est comparable.

Commentaire : "Nous avons fait descendre sur toi le Livre en toute vérité, confirmant les livres qui t’ont précédés et en imposant sa SUPRÉMATIE sur tous les autres [religions]. Juge donc parmi eux avec ce que Allah a fait descendre et ne suis pas leurs passions, en délaissant la vérité qui t’est parvenue." (Coran 5/48)
C'est surtout à cause de ce verset là du Coran que la plupart des musulmans ne peuvent jamais reconnaître ou remettre en cause l'islam car ils croiront de facto qu'ils s'attaquent à leur dieu... Allah n'a rien d'universel et il n'est en rien le Créateur... Le Coran est une fabrication des arabes d'ailleurs il est révélé en arabe, la prière est obligatoire en arabe, Allah ne comprend que l'arabe... je mes au défi quiconque ici qui viendra me dire que les prières dans l'islam se font dans une autre langue (par exemple en anglais ou en français)... Ils n'y arriveront pas... Quand je pense qu'il y a des gens qui croient au voyage nocture de Mohammed, aux vierges de l'au-delà, que la pierre noire de la Kaaba serait tombée du "paradis"... Bon sang grandissez un peu chers musulmans, vous insultez votre intelligence...

La majorité des musulmans n'est pas djihadiste.
Ce n'est pas rassurant.

Je ne comprends pas : il était poli, il aimait la salsa. Cela n'a rien à voir avec l'islam.
Donc le djihadiste c'était un musulman normal et lambda avant de passer à l'acte.

Nouvelle mode : djihadistes consomment des stupéfiants.
Des gens qui divinisent le contenu du Coran. Le terrorisme est une motivation idéologique.



Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...