8 avril 2017

L'islamisation de la France (Joachim Véliocas, 2006)

En France, en 2006, la filiale de la plus grande organisation islamiste mondiale des Frères musulmans, l'UOIF, ouvre écoles et mosquées en toute quiétude et siège au Conseil français du culte musulman (CFCM). Nicolas Sarkozy affirme sur un plateau de télévision que « sur le plan de l'ordre public il n'y a rien à leur reprocher ». Inquiétant. Dalil Boubakeur, parangon de l'islam modéré selon la caste médiatique, parle pourtant de son « amitié d'une décennie » avec le président de l'UOIF et confie que « l'UOIF ne me paraît ni subversif, ni dangereux ». 

S'appuyant sur une immigration dont les mécanismes sont analysés méticuleusement, chiffres officiels à l'appui, l'islamisation de la France n'en est qu à ses débuts selon les démographes. Les mosquées fleurissent dans l'Hexagone, avec la bénédiction des mairies qui offrent les terrains à bâtir, tandis que l'UMP comme le PS commencent discrètement à subventionner leurs constructions avec l'argent des contribuables. 

Le lecteur trouvera avec cet ouvrage qui se veut le plus complet possible, des réponses claires à ses interrogations : que dit le Coran ? Quel est le contenu de la charia ? La distinction entre islam et l'islamisme est-elle pertinente ? Que pèsent les vrais modérés ? Après leurs récents succès démocratiques en Turquie, Égypte et Palestine, les islamistes ont-ils une stratégie de conquête en France ?

L'auteur :
Son enquête sur Ces maires qui courtisent l'islamisme (Tatamis, 2015) s'est écoulée à plus de douze mille exemplaires. Il dirige l'Observatoire de l'islamisation et est analyste pour l'institut de géostratégie Wikistrat. Il a aussi publié en 2016 l'enquête Mosquées radicales - Ce qu'on y dit, ce qu'on y lit.

Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...