1 novembre 2013

Michel Delord : quelques remarques refondatrices

Extrait : "S’il est question d’une véritable refondation de l’école, il faut avant tout traiter de la nature de ses … fondations et surtout ne pas en oublier les éléments dont personne ne parle, par consensus justement. Ces éléments consensuels non discutés peuvent être tout à fait déterminants dans l’évolution de l’école. Et ceci est d’autant plus vrai que la crise est grave, ancienne et profonde. En effet en ce cas, la difficulté pour redresser la barre peut justement provenir du fait que des positions classées comme consensuelles et donc non critiquées sont fondamentalement nocives. 

Un exemple : la question connue sous le nom de « 4 opérations en CP ». Je l’ai exhumée du consensus dans les années 1995/2002, avec certaines difficultés pour être entendu notamment de la part de mes petits camarades « instructionnistes ». Or il se trouve qu’elle est maintenant un véritable enjeu puisque à part le GRIP qui la défend - mal certes mais la défend -, Roland Charnay, Joël Briand, André Ouzoulias, Rémi Brissiaud et plus généralement l’ARDM et autres défenseurs des « réformes de 70 », donc (ex ?)-défenseurs « du niveau qui monte », s’y opposent toujours."




Enregistrer un commentaire
Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...