5 novembre 2017

Le Coran expliqué aux mécréants (Sami Hossam, 2014)


Ceci est une conférence donnée et enregistrée le jeudi 16 janvier 2014, au Centre humaniste du Québec, dont la toile de fond est une action de soutien à madame Djemila Benhabib et, à travers elle, à tous ceux qui se battent pour la liberté de pensée et d’expression. Une manière de dire « nous sommes tous des Benhabib ».

Et, puisqu’on reproche à Djemila d’avoir tenu des propos anti-coraniques, c’est l’occasion de tenter de répondre, de façon méthodique et rationnelle, aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui pose problème dans ce livre et cette religion ?
  • Y’a-t-il une différence entre l’islam et l’islamisme ? Où s’arrête l’un et où commence l’autre ?
  • Le Coran peut-il nous donner des réponses satisfaisantes ? Permet-il de comprendre ce qui se passe autour de nous à propos de l’islam ?
  • Notre conférencier, issu d’une famille musulmane, est également auteur. Son prochain livre à paraître aura précisément le même thème que celui de la conférence.
Le 22 mars 2013, alors que les Frères musulmans régnaient sans partage en Égypte et en Tunisie, il avait écrit, suite à une question sur Amina, la femen tunisienne, ces mots prophétiques:


« …j’ai déjà entendu parler de cette histoire, c’est une autre manifestation de la poudrière qu’est devenu le monde arabe depuis que les islamistes lui ont usurpé son printemps. Pour ma part, je ne suis pas inquiet, au contraire car je vois ça comme un malade qui a pris un laxatif qui va le nettoyer de tous ses déchets, en premier les islamistes. Leur chute est inéluctable. Ma question est juste : vont-ils emporter l’Islam avec eux ou pas ? À suivre. »

Neuf mois plus tard, nous avons aujourd’hui une bonne partie de la réponse.

Commentaire de Sami Aldeeb

C’est une excellente présentation, simple, concise et bien structurée. Il lui manque seulement la mention que le Conseil des ministres arabes de la justice a accepté â l’unanimité une loi prévoyant la lapidation, l’amputation de la main du voleur et la mort pour l’apostat (voir le texte ici: http://www.carjj.org/node/237). Il aurait aussi pu dire deux mots de l’apostasie. Mais dans une heure on ne peut pas tout dire, et ce qu’il a fait est parfait.

Une remarque importante: le conférencier dit qu’il va publier un livre. C’est une bonne chose, mais il devrait le mettre sur internet à la disposition de tous gratuitement. Ainsi il assure une plus grande diffusion à ses idées. Je serais d’accord de le publier dans ma collection chez Amazon et de le mettre sur mon site (voir http://www.blog.sami-aldeeb.com/mes-livres/).

Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...