23 février 2018

Le mariage d'enfants est un ''crime odieux '' par Nada Al Ahdal

En islam, le mariage forcé est monnaie courante. Beaucoup de jeunes filles, certaines même pas pubères, se retrouvent mariées du jour au lendemain avec un homme de 20, 30, 40, 50 ans et plus !!! choisi par leurs parents pour son argent, sa situation, son importance, sa réputation. Ces jeunes filles sont échangées comme des brebis et après avoir vécu sous l'autorité du père de famille, elles devront vivre sous l'autorité du mari et lui obéir au doigt et à l’œil sous peine d'être frappée jusqu'à ce qu'elles cessent. Le viol conjugal est un terme qui ne veut rien dire, car à partir du moment où la femme est mariée, elle doit se plier à tous les désirs sexuels de son mari sous peine d'être battue.


L’adolescente yéménite Nada Al-Ahdal, qui a fui son domicile pour éviter un mariage arrangé à l’âge de 11 ans et a créé un institut pour la protection des droits des enfants, a déclaré que l’institut traitait d’une myriade de questions, notamment du recrutement d’enfants soldats, du mariage précoce et du travail des mineurs.


S’exprimant sur la chaîne télévisée yéménite Alghad Al-Moshreq le 19 mars 2017, Al-Ahdal a déclaré que la sensibilisation de l’opinion aux dangers inhérents au phénomène du mariage précoce était encore plus importante que la pomulgation de lois. Nada Al-Ahdal avait fait sensation sur Internet en postant sur YouTube une vidéo devenue virale, qui avait été traduite par MEMRI, dans laquelle elle appelait à l’aide pour échapper au mariage forcé arrangé par ses parents.
Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...