23 mars 2018

Génocide programmé des blancs en Afrique du Sud : silence radio dans les médias !

On a ici les prémisses d'un futur génocide des blancs en Afrique du Sud moins de 20 ans après la fin de l'Apartheid, on assiste à un apartheid doublé de menaces de génocide. Des fermiers blancs sont massacrés dans l'indifférence médiatique générale. Les ONG et les associations antiracistes ne se manifestent que pour certaines couleurs de peau. 

Traduction :
"Je veux nettoyer ce pays de tous les blancs. Nous devons agir comme Hitler l'a fait avec les Juifs." 
Velaphi Vel-hova Khumalo : Les blancs en Afrique du Sud méritent d'être massacrés et tués comme les Juifs. Vous avez le même "venom moss" (?). Regardez la Palestine. Maintenant vous devez être découpés vivants et écorchés vifs et vos enfants utilisés comme engrais agricoles."








Thank you so much for watching. One of the most helpful things you can do is share this video and spread the word about what is happening in South Africa - but if you want to go a step even further here are a few things to check out. If you'd like to support trips like this and help us turn these stories into a real documentary, here are some links to do that: Patreon: https://laurensouthern.net/support/ Paypal: https://www.PayPal.Me/LaurenSouthern Bitcoin Wallet: 1JLM6GJwaPdNv4dM8K5KkcFHeziXXXMGKT Amazon Kitlist: http://amzn.eu/iUK2KUy If you'd like to help Jeanine: I remember distinctly Jeanine mentioning that she would love legal advice. Her family are afraid for their lives, they don't know if her fathers murderer is going to come back for them once he's released. If there are any legal experts in South Africa or elsewhere who can offer her any aid, please reach out. Or if you would simply like to send her a kind message, I can forward that as well. I'm forwarding the emails instead of handing out her direct address because I'm positive she doesn't need any hoards of hate mail or spam, and it's no skin off my back to do a little filtering. So if you'd like to contact her please make the title of your email "Justice For Jeanine" and send it to: contactlsouthern@gmail.com How you can help other farmers: On this trip we've been lucky enough to get help from a group called the Suidlanders (or Southlanders). They are a civil defence force preparing for peaceful aid and protection of South Africa's minority Afrikaner population if any sort of civil war or serious government persecution breaks out. You can check out their website and support them at https://suidlanders.org/ One last thing! This trip would not be possible at all without the help from my wonderful supporters and patrons. Thank you a million. Adelaide Gergely Jason Katalin Richard William Aaron Peter Mateusz Thomas Christopher Katalin Ian L aka/ nonzombie Ivan Drew Matthew


En Afrique du Sud, la complainte des descendants du roi zoulou







Nkosazana Dlamini Zuma, l'ex femme du président Jacob Zuma, est candidate à la présidence de l'ANC.







REPORTAGE - À la veille de la Conférence de l'ANC (Congrès national africain), la question des terres ressurgit comme un éternel sujet de contentieux entre les communautés.
À MandiniKwazulu natal
Au cœur du pays zoulou, la famille Dunn cherche à garder ses terres. Elles ont été héritées de l'arrière-grand-père, John Robert Dunn, un Écossais qui avait été le conseiller du roi zoulou Cetshwayo à la fin du XIXe siècle. Pour le récompenser de faire l'intermédiaire entre la communauté zouloue et les colonialistes anglais, le chef zoulou lui avait offert quelques vierges et une bonne partie de la montagne de Mandini, à une heure de route au nord de Durban. John Robert Dunn a finalement épousé 48 femmes zouloues et il a eu 115 enfants. Mais ses descendants aujourd'hui n'ont plus personne pour les protéger. Tous les ans, plus de squatters s'installent sur leurs propriétés, rendant impossible toute exploitation agricole. À la veille de la Conférence de l'ANC (Congrès national africain), au pouvoir depuis 1994 à Pretoria, la question des terres ressurgit comme un éternel sujet de contentieux entre les communautés raciales.






«La police ne fait pas son boulot. La justice a délivré des ordres d'éviction, mais personne ne respecte quoi que ce soit»






Chris Dunn

«C'est comme si on était étranger dans son propre pays», explique Michael Dunn, 81 ans. Petit-fils de John Dunn, Michael fait partie des milliers de descendants éparpillés autour de Mandini. Pendant près de vingt ans, il a bénéficié des loyers de sa ferme. Jusqu'au jour où les squatters sont venus brûler la maison familiale. «Ils nous ont dit qu'ils allaient tuer tous les Dunn», explique Chris, son fils, un ingénieur qui rêverait de devenir fermier. «On est coincés. La police ne fait pas son boulot. La justice a délivré des ordres d'éviction, mais personne ne respecte quoi que ce soit. On ne sait plus quoi faire…»
La loi, pourtant, n'autorise aucune exaction de ce genre. Au Parlement du Cap, les députés ont planché longtemps pour adopter, en mars 2015, une loi dite d'«expropriation» dont le texte vise à accélérer la redistribution des terres. Mais la confiscation arbitraire de la propriété privée n'a jusqu'à présent pas été autorisée.
Pour redresser les inégalités, l'ANC avait promis à son arrivée au pouvoir, en 1994, de redistribuer 30 % des terres agricoles commerciales. À ce jour, moins de 5 % des terres ont changé de main. Alors les esprits s'impatientent. L'aile gauche de l'ANC estime que le seul moyen d'accélérer le rythme est d'exproprier sans compensation, car le principe utilisé jusqu'ici de «willing buyer/willing seller» prenait trop de temps. L'expropriation sans compensation est l'une des propositions de Nkosazana Dlamini Zuma, candidate à la présidence de l'ANC. L'ex-femme de Jacob Zuma a fait campagne sur une transformation radicale de l'économie sud-africaine. «Que ça soit pour l'agriculture, que ça soit pour le logement, que ça soit pour le business. Nous ne pouvons rien faire sans la terre! Les cliniques, les hôpitaux, les écoles, nous avons besoin de terres. Nos populations qui sont pauvres ne vont pas être patientes pour toujours», déclarait Nkosazana Dlamini Zuma elle dans un meeting à Evaton (Gauteng) le mois dernier.
Ces mots évidemment résonnent dans le pays zoulou d'où la candidate est originaire. «L'ANC est si puissante dans la zone qu'ils ferment les yeux. En autorisant ces gens à s'installer n'importe où, ils gagnent des votes. Et nous, on se retrouve avec le problème. Si on essaie de faire quoi que ce soit, nos cultures sont brûlées. Ça arrive tous les ans! Le message est vraiment clair: dégagez de là. On va prendre vos terres, que vous soyez d'accord ou pas», raconte Chris Dunn.

Des recours en justice

Ça fait des années que la famille Dunn fréquente les cours de justice. En 1975, elle a réussi à faire confirmer son titre de propriété sur les 69 portions laissées par l'arrière-grand-père. Quelques années plus tard, le clan Macambini du chef Mathaba réclamait le terrain. L'histoire ayant été méticuleusement documentée, les Dunn n'ont eu aucun mal à prouver qu'ils tiraient leurs propriétés de la bonté du roi zoulou. En 2004, une décision de justice les renforce dans leur légitimité. Mais rien n'y fait. Les squatters sont toujours plus nombreux dans la vallée de Tugela.






«On n'arrête pas de nous dire que notre grand-père blanc a volé les terres ! Si maintenant on place le débat sur le plan racial, je me demande ce qu'on va pouvoir faire»






Dora, la cousine de Michael Dunn

Michael et Chris n'ont pas l'intention de lâcher prise. Ils ont donc coopté toute la famille - des milliers de descendants - pour faire pression contre les autorités. Dora, la cousine de 69 ans, qui n'a jamais quitté le hameau, perd quand même un peu espoir. «Personne ne veut nous croire. On n'arrête pas de nous dire que notre grand-père blanc a volé les terres! Si maintenant on place le débat sur le plan racial, je me demande ce qu'on va pouvoir faire», conclut la vieille dame au teint caramel.
Cet article est publié dans l'édition du Figaro du 16/12/2017. Accédez à sa version PDF en cliquant ici
Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...