17 décembre 2017

La vie et les propos de Mahomet rapportés par les hadiths : meurtres et atrocités au nom d'Allah


Choix de hadiths : 40 pages. http://atheisme.org/hadiths.pdf

Sahih Al-Bukhari en 4 tomes :
https://archive.org/details/SahihAlBoukhariTome4_20160328

Les hadiths sont des récits rapportant les faits et les paroles  du "prophète" musulman Mahomet. Ils relatent également nombre de chroniques des compagnons du Prophète, qui ont eu à partager sa vie.

Les hadiths dits Sahih (authentiques) compilés par les imams Bukhari (810-870) et Muslim (821-875) sont considérés unanimement par les hautes autorités islamiques comme les plus authentiques paroles et gestes du prophète Mohammed, leur authenticité ne peut être remise en cause.

Pour les hadiths d'Abû Dâwud (817-888) et d'At-Tirmidhi (824-910), quoiqu'ils font aussi partie des 6 recueils de hadith les plus authentiques, ils ne sont pas considérés comme parfaitement Sahih (authentiques). Ils peuvent donc être plus ou moins contestés (ceux que j'ai choisis concorde avec ceux de Bukhari et Muslim)

Mains coupées

Aïcha (femme de Mahomet) a rapporté : Le Prophète a dit, "la main d'un voleur doit être coupée pour le vol d'un bien qui vaut un quart de dinar ou plus" (Sahih Bukhari Volume 8, hadith 6789 page 410 - pdf en anglais et en Arabe )

Aïcha a rapporté : Le Prophète a dit : "La main d'un voleur devrait être coupé pour avoir volé (un objet) d'un quart de dinar. (Sahih Bukhari Volume 8, hadiths 6790 & 6791 page 411 -  pdf en anglais et en Arabe )

Récit d'Umar : "Le Messager d'Allah a coupé la main d'un voleur pour avoir volé un bouclier qui valait trois Dirham". (Sahih Bukhari Volume 8, hadiths 6795, 6796, 6797 & 6798 page 412 & 413 - pdf en anglais et en Arabe )


Récit de Jaibir : “Une femme de la tribu de Makhzum avait volé. Elle fut amenée devant l’apôtre d’Allah et elle chercha l’intercession de Umm Salam, l’épouse du Prophète. Alors l’apôtre d’Allah dit : "Par Allah, même si elle avait été Fatima, je lui aurais fait couper sa main. Et sa main fut coupée.” (Muslim XVII 4190)


Récit d’Abu Huraira :“ Le messager d’Allah a dit : " Que la malédiction d’Allah soit sur le voleur qui a volé un oeuf et que sa main soit coupée, ainsi qui sur celui qui vole une corde et que sa main soit coupée. ” (Muslim XVII 4185)

Yeux crevés, mains et pieds coupés

233 - 'Anas dit: «Quelques membres de la tribu d'Ukl — ou d'Urayna — arriverent à Médine où [ils tombèrent malades] et détestèrent alors d'y rester. Et le Prophète de leur donner l'ordre de rejoindre [un troupeau] de chamelles laitières et de boire du lait et de l'urine de ces bêtes. En effet, ils se rendirent [a l'endroit fixe] mais une fois rétablis, ils abattirent le berger du Prophète et s'emparèrent des chamelles. Les informations arrivèrent [à Médine] au début de la journée, et le Prophète d'envoyer aussitôt à leurs trousses [quelques hommes]. On les ramena au milieu de la journée. II donna l'ordre de leur couper les mains et les pieds et de leur crever les yeux ( au fer rouge ). On les jeta ensuite dans al harra. Là, ils demandèrent à boire mais vainement.»

Abu Qilaba  (dit) : «Ces gens-là volèrent, tuèrent, apostasièrent,(l'Islam) après avoir cru, et déclarèrent la guerre à Dieu et à son Messager.» 

(Sahih Bukhari Volume 1, hadith 233  -  voir lien en français  
Sahih Bukhari Volume 4, hadith 3018 page 218 -  pdf en Français et en Arabe
Sahih Bukhari Volume 8, hadiths 6804 & 6805 page 416 - pdf en anglais et en Arabe )

Récit d’Abu Zinad :“ Quand l’apôtre d’Allah eut coupé les pieds et les mains de ceux qui avaient volé ses chameaux et qu’il leur eu enlevé les yeux avec des clous chauffés au feu, Allah le gronda et il révéla : la punition de ceux qui font la guerre à Allah et à son apôtre et qui les affrontent avec toutes leurs forces pour semer la discorde sur la terre sera l’exécution ou la crucifixion. ” ( Dawud XXXVIII 4357)

Selon Sulaymen dit : le Messager de dieu nous désigna à aller avec une patrouille. Il nous dit : "si vous trouvez un tel et Un tel - deux hommes de Quraych qu'il nomma - brulez-les avec le feu! Plut tard, nous nous présentâmes devant lui avant le départ pour lui faire nos adieux. " Je vous ai donné l'ordre, nous dit-il, de bruler avec le feu un tel et Un tel , mais il n'y a que Dieu qui châtie avec le feu ; cependant, si vous les trouvez tuez-les " (Sahih Bukhari Volume 4, hadith 2954 page 180 -  pdf en Français et en Arabe )

D’après ‘Ikrima, une fois Ali* brûla quelques gens. Informé, ibn ‘Abbâs dit: «Si c’était moi je ne les aurais pas brûlés; car le Prophète  a dit: “Ne châtiez pas par le châtiment que Dieu utilise!” Mais je les aurais tués de toute façon, car le Prophète  a aussi dit: “Celui qui change sa religion, tuez-le!”» (Sahih Bukhari Volume 4, hadith 3017 page 218 -  pdf en Français et en Arabe )

*   Ali  a été à la fois le protégé, le cousin (fils d'Abû Tâlib, l'oncle de Mahomet ), le disciple et le gendre de Mahomet en épousant sa fille Fâtima. Ali fait partie des ahlul bayt, la famille du Prophète, qui tiennent une place de haut rang dans l’islam. Il a été le quatrième calife de l'islam (source Wikipedia)

Récit d’Abu Huraira,  l’apôtre d’Allah a dit : [...]
- Si quelqu’un regarde secrètement dans votre maison sans votre permission, que vous lui jetez une pierre et que ses yeux sont crevés, il n’y a aucune condamnation de cela. ” (Sahih Bukhari Volume 9, hadiths 6888  page 26 - pdf en anglais et en Arabe )


Récit d’Abu Huraira : “Le messager d’Allah a dit :
- Celui qui regarde dans la maison des gens sans leur consentement, il est permis de l’énucléer.” (Muslim XXV 5370)



Lapidation

Récit de Ubada ibn as Samit : L’envoyé d’Allah a dit : - Quand un homme célibataire commet l’adultère avec une femme célibataire, ils recevront cent coups de fouet et seront bannis un an. Dans le cas où ils sont mariés, il recevront cent coups de fouet et seront lapidés à mort.” ( Muslim XVII 4191)

Récit d’Imran ibn Husain :
“Une femme de Juhaina vint voir le Prophète car elle était devenue enceinte à cause d’un adultère. Elle dit :
- J’ai fait quelque chose qui mérite un châtiment, donc inflige-le moi.
L’apôtre d’Allah appela son maître et dit :

- Traite-la bien et amène-la moi quand elle aura accouché.

C’est ce qu’il fit. L’apôtre d’Allah prononça ensuite son jugement, ses vêtements furent attachés autour d’elle et il ordonna qu’elle soit lapidéeIl pria ensuite sur son cadavre. ” ( Muslim XVII 4207)


Récit d’Abdullah ibn Umar :
“ Abdullah b. ’Umar rapporte qu’un juif et une juive ont été amenés devant le messager d’Allah pour avoir commis l’adultère. Le messager d’Allah vint voir les juifs et leur dit :
- Que trouve-t-on dans la Torah pour celui qui commet l’adultère ?
Ils dirent :
- On noircit leur visages et on les fait monter ensemble sur un âne avec leurs visages tournés dans des directions opposées, et ensuite on les promène dans la ville.
Il dit :
- Amenez la Torah pour vérifier si vous avez raison.
Ils l’ont amenée et l’ont récitée jusqu’au verset qui concerne la lapidation; la personne qui lisait a mis sa main sur ce verset et a lu ce qui n’était pas masqué par sa main. Abdullah b. Salim qui était avec le
messager d’Allah dit :
- Ordonne lui d’enlever sa main.
Il l’enleva et il y avait à la place le verset relatif à la lapidation. Alors l’envoyé d’Allah prononça son jugement et ordonna que les deux personnes soient lapidées à mort. Abdullah b. ’Umar dit :
- J’étais un de ceux qui les ont lapidés et j’ai vu l’homme protéger la femme avec son corps. ” ( Muslim XVII 4211)


Récit d’Abu Huraira, par Jabir :  “ J’ai été un de ceux qui l’ont lapidé. Nous l’avons lapidé à l’endroit de la prière. Quand les pierres l’ont atteint, il s’est enfui. Nous l’avons rattrapé dans le Harra et nous l’avons lapidé.” ( Muslim XVII 4196)

Récit d’Ibn Abbas : “ Si un homme non-marié est pris pendant un acte de sodomie, il sera lapidé à mort. ” ( Dawud XXXVIII 4448)

Récit de Jabir Abdullah : “ L’apôtre d’Allah a lapidé à mort une personne de la tribu des Banu Aslam, un juif et sa femme. ” ( Muslim XVII 4216)

Récit de Ash sha’bi :“ Quand Ali lapida une dame le vendredi, il dit  - Je l’ai lapidée selon la tradition de l’apôtre d’Allah. ” ( Bukhari LXXXII 803)

Récit d’Abu Bakr : “ Le Prophète a fait lapider une femme et une fosse a été creusée pour elle jusqu’aux seins. ” ( Dawud XXXVIII 4429)

Anas bin Malik : Un Juif avait écrasé la tête d'une jeune fille entre deux pierres,(Elle fut amenée au messager d’Allah alors qu’elle était encore en vie) et a la jeune fille a été demandé, "Qui a fait cela, est-ce tel ou tel? " (Certains noms ont été mentionnés pour elle) jusqu'au nom de ce Juif a été mentionné (alors elle hocha la tête en accord). Le Juif a était apporté au Prophète et le Prophète, ils continuaient à l'interroger jusqu'à ce qu'il a avoué, après quoi sa tête a été écrasée avec des pierres. ( Sahih Bukhari Volume 9, hadith 6876  page 19 & hadiths 7879 & 6884 - pdf en anglais et en Arabe -  Sahih Bukhari Volume 3, hadith 2413  -  pdf en Français et en Arabe - Dans ce hadith la femme est une esclave )

Récit d’Amr ibn Maimun : “ Au temps de la période d’ignorance préislamique, j’ai vu une guenon entourée par un grand nombre de singes. Ils étaient en train de la lapider, parce qu’elle avait commis un acte sexuel illégal. Moi ( Mahomet ) aussi, je l’ai lapidée. ” ( Bukhari LVIII 188)

Injustice

Récit d’Abdullah ibn Masud :
“ Le Prophète récitait la sourate Najm à La Mecque, se prosternait pendant la récitation, et ceux qui étaient avec lui faisaient la même chose sauf un vieil homme qui prit une poignée de petites pierres ou de la terre, les monta à son front et dit :
- Cela suffit pour moi.
Plus tard, je l’ai vu être tué comme infidèle. ” (Bukhari XIX 173 et 176 , voir également Bukhari 2.19.176, 5.59.311, 6.60.386 et Muslim 4.1191 )


Récit d’Al Bara ibn Azib :
“ J’ai rencontré mon oncle qui portait un étendard. Je lui ai demandé :
- Où vas-tu ?
Il a dit :
- L’envoyé d’Allah m’envoie chez un homme qui a épousé la femme de son père. Il m’a ordonné de lui couper la tête et de prendre ses biens. ” ( Dawud XXXVIII 4442)


Récit d’Ibn Abbas :
“ Un aveugle avait pour femme une esclave, enceinte, qui insultait et dénigrait le Prophète. Il le lui avait interdit mais elle ne cessait pas. Il la réprimandait mais elle n’abandonnait pas cette habitude. Une nuit, elle commença à calomnier et injurier le Prophète. Alors il prit un poignard, le plaça sur son ventre, appuya et la tua. Un enfant qui sortit d’entre ses jambes fut sali par le sang qui était là. Quand vint le matin, le Prophète apprit cela. [...]
Le Prophète dit  - Ô sois mon témoin, il n’y aura pas de représailles pour le sang de cette femme. ” ( Dawud XXXVIII 4348)

Récit d’Ali ibn Abu Talib : “ Une juive insultait et dénigrait le Prophète. Un homme l’étrangla jusqu’à ce qu’elle meure. L’apôtre d’Allah déclara qu’il n’y avait pas de prix à payer pour son sang. ” (Dawud XXXVIII 4349)


"Celui qui quitte l'Islam, tuez-le !" 

Récit d’Abdullah : “ Le messager d’Allah a dit :
- Il n’est pas permis de prendre la vie d’un musulman qui témoigne qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que je suis le messager d’Allah sauf dans ces trois cas : l’adultère marié, l’homicide, et celui qui quitte l’islam, abandonnant la communauté. ” (Muslim XVI 4152-55  & Bukhari 9.83.17 )


D’après ‘Ikrima, une fois Ali brûla quelques gens. Informé, ibn ‘Abbâs dit: «Si c’était moi je ne les aurais pas brûlés; car le Prophète  a dit: “Ne châtiez pas par le châtiment que Dieu utilise!” Mais je les aurais tués de toute façon, car le Prophète  a aussi dit: “Celui qui change sa religion, tuez-le!”» (Sahih Bukhari Volume 4, hadith 3017 page 218 -  pdf en Français et en Arabe )

Récit d’Ali :“ J’ai bien entendu l’apôtre d’Allah dire : - Les derniers jours, il apparaîtra de jeunes fous qui diront de belles paroles mais dont la foi n’ira pas au-delà de leur gorge et qui quitteront leur religion comme la flèche sort du jeu. Alors, où que vous en trouviez, tuez-les car celui qui en tuera aura sa récompense le jour de la résurrection. ” (Sahih Bukhari Volume 9, hadith 6930 page 50 & hadith 7432page 317 -  pdf en Français et en Arabe )

Récit d’Abu Burda, : “ Il y avait un homme enchaîné à côté d’Abu Muisa. Mu’adh demanda : - Qui est-ce ? Abu Muisa dit : - C’est un juif qui est devenu musulman et qui est retourné au judaïsme. Abu Muisa demanda ensuite à Mu’adh de s’asseoir à côté mais Mu’adh dit :

- Je ne vais pas m’asseoir avant qu’il soit tué. C’est la loi d’Allah et de son Apôtre et il le répéta trois fois. Alors Abu Musa ordonna qu’il soit tué et il fut tué ” ( Bukhari LXXXIV 58)


Coran 3-5 « Mais ceux qui rejettent la Foi après l’avoir acceptée et qui continuent à se défier de la Foi, leur repentir ne sera jamais accepté, car ils sont ceux qui se sont égarés. »
Coran 16-106 « Qui que ce soit qui, après avoir accepté la foi en Allah, exprime la Non-Croyance – sauf sous la contrainte, son cœur demeurant ferme dans la Foi – sur ceux de tels hommes qui ouvrent leur cœur à la Non-Croyance, sur eux est la Colère d’Allah, et une peine terrible sera la leur. »

Le Jihad (djihad)

Récit d’Abu Huraira :
  “ On a demandé au Prophète :
- Quelle est la meilleure action ?
Il répondit :

- Croire en Allah et son apôtre.

On lui a demandé ensuite :
- Quelle est la meilleure action suivante ?
Il dit :

- Participer au Jihad pour la cause d’Allah.

On lui a demandé ensuite :
- Quelle est la meilleure action suivante ?
Il répondit :

- Faire le pèlerinage. ” ( Bukhari XXVI 594)


Récit d’Abdullah ibn Masud :
“ - Messager d’Allah, quels actes rapprochent le plus du paradis ?
Il répondit :
- La prière à l’heure juste [...] la bonté envers les parents [...] le jihad pour la cause d’Allah. ” ( Muslim I 152)


Récit d’Abu Huraira : “ Le Prophète a dit :
- L’exemple du combattant dans la cause d’Allah - et Allah sait mieux que quiconque qui combat vraiment pour sa cause - est comme une personne qui jeûne et prie continuellement. Allah garantit qu’il admettra au paradis le combattant pour sa cause s’il est tué; autrement alors Il le renverra chez lui en sécurité avec des récompenses et un butin de guerre. ” (, Bukhari LII 46)


Récit d’Abu Musa :
“ Quelqu’un vint voir le Prophète et demanda :
- Un homme combat pour le butin, un autre pour la gloire, un troisième pour épater les autres. Lequel combat pour la cause d’Allah ?
Le Prophète a dit :
- Celui qui combat pour la parole d’Allah doit être supérieur, il combat pour la cause d’Allah. ” (Bukhari LII 65)


Récit d’Abu Huraira :
“ Le verset : "Vous (les musulmans) êtes le meilleur des peuples jamais créés dans l’humanité."signifie le meilleur des peuples pour les gens puisque vous les avez amenés enchaînés par le cou jusqu’à ce qu’ils se convertissent à l’islam. ” ( Bukhari LX 80)

Récit d’Abu Huraira :“ Le messager d’Allah a dit :
- J’ai été désigné pour combattre contre les hommes aussi longtemps qu’ils ne disent pas : il n’y a de dieu qu’Allah. ” ( Muslim I 29)


Récit d’Anas ibn Malik : “ Le Prophète a dit :
- J’ai reçu l’ordre de combattre les hommes jusqu’à ce qu’ils attestent qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Mahomet est son serviteur et son Prophète, qu’ils se tournent vers notre Qibla, qu’ils mangent ce que nous sacrifions et qu’ils prient comme nous. ” ( Dawud XIV 2635) :

Récit d’Abu Huraira : “ L’apôtre d’Allah a dit :
- Allah accueille deux hommes avec le sourire; l’un a tué l’autre et les deux entrent au paradis. L’un combat pour la cause d’Allah et est tué. Plus tard, l’autre est pardonné par Allah parce qu’il est mort en martyr pour la cause d’Allah. ” ( Bukhari LII 80)


Récit d’Abdullah ibn Abi Aufa : “ L’apôtre d’Allah a dit :

- Sache que le paradis est à l’ombre des épées. ” ( Bukhari LII 73)


Récit de Salim Abu an Nadr :
“ J’ai lu (dans une lettre) que l’apôtre d’Allah, dans une de ses expéditions contre les ennemis, attendait que le soleil ait décliné pour dire ensuite à son peuple :
- Ô peuple ! Ne souhaitez pas rencontrer l’ennemi, remettez votre sécurité en Allah mais quand vous êtes en face de l’ennemi, soyez patient et souvenez-vous que le Paradis est à l’ombre des sabres.
Il dit ensuite :
- Ô Allah, celui qui a révélé le livre saint, qui déplace les nuages et vainc les clans, apporte-leur la défaite et assure-nous la victoire sur eux. ” ( Bukhari LII 266l)


Recit de Zaid ibn Thabit : “ [Le Prophète a dit] :
- Ne sont pas égaux ceux des croyants qui s’assoient et ceux qui combattent pour la cause d’Allah. ” ( Bukhari LX 116)


Récit de Abu Huraira : “ Le Prophète a dit :
- Celui qui participe à la guerre sainte pour la cause d’Allah et si rien ne l’y oblige à part la croyance en Allah et en ses apôtres, sera récompensé par Allah par une récompense, un butin ou par l’entrée auparadis. [...] J’aurais aimé mourir en martyr au jihad pour la cause d’Allah puis retrouver la vie, puis à nouveau mourir en martyr et retrouver la vie puis mourir encore en martyr pour Sa cause. ” ( Bukhari II 35)


Récit d’Abu Saïd Khudri :
“ Un homme vint voir le Saint Prophète et dit :
- Qui est le meilleur des hommes ?
Il répondit :

- Celui qui combat sur le chemin d’Allah épuisant sa santé et risquant sa vie. ” ( Muslim XX 4652)

Récit de Sab ibn Jathlama :
  “ Le Prophète d’Allah, quand on lui demandait si les femmes et les enfants des polythéistes pouvaient être tués pendant les raids nocturnes, dit :
- Ils en sont. ” ( Muslim XIX 4321)


Récit de !! : “ Le Prophète a dit :
"Aucun musulman ne devrait être mis à mort pour le meurtre d'un kafir (infidèle)."»  ( Boukhari 9-50)

Je rajoute ici le hadith de 72 vierges qui attendent de martyr au Paradis

Récit d'Al-Miqdam b. Madikarib :
Le Messager de Dieu a dit :
"Le Martyr reçoit six bonnes choses de Dieu :
- il est pardonné au premier versement de son sang,
- séjour lui est donné au Paradis,
- il est préservé du châtiment dans la tombe,
- il est maintenu à l’abri de la plus grande terreur,
- il a placé sur sa tête la couronne de l’honneur un rubis qui est meilleur que le monde et ce qu’il contient,
- il est marié à soixante-douze femmes des servantes avec de grands yeux sombres et il est fait intercesseur pour soixante-dix de ses parents."» (Mishkat al-Masabih, Vol. 1,814)


Les viols autorisés et les mariages temporaires

Ibn Mouhairiz a rapporté: «J'entrai à la mosquée et à la vue de Abou Sa'id Al-Khoudri, je m'assis près de lui et je lui demandai au sujet de l'éjaculation en dehors de l'utérus? Il me répondit: «Nous quittâmes avec l'Envoyé d'Allah dans une expédition contre Bani Al-Moustaleq. Nous prîmes pour captives, des meilleures femmes des arabes. Comme nous désirions les femmes, et que d'une part nous sentions de la peine de notre état de célibat, de l'autre, nous désirions des rançons en échange des captives, nous nous décidâmes de les cohabiter en éjaculant en dehors de l'utérus. Alors, nous nous dîmes: «Pouvons nous faire cela, sans demander à l'Envoyé d'Allah  vu qu'il se trouve parmi nous». Nous lui avons demandé,et il répondit: «II n'y a pas de mal à faire cela, mais, soyez sûrs que d'ici, le jour de la résurrection, tout être dont la vie aura été décrétée, ne manquera pas à l'existence».(  hadith 1262 Al-Muwaṭṭa   voir pdf  en Français page 251 - voir aussi  Sahih Bukhari Volume 9, hadith7409 page 303 - pdf en anglais et en Arabe /  Sahih Bukhari Volume 8, hadith 6603 page 319 - pdf en anglais et en Arabe / Volume 7, hadiths 5207, 5208,5209 & 5210 page 97 - pdf  )

* Revendre les prises de guerre en esclavage

Autre hadith et traduction

  -Nous étions partis avec l’envoyé d'Allah ( Mahomet ) pour l’expédition des Banu Mustaliq et avions pris des captives arabes. Nous désirions jouir des femmes, car le célibat nous pesait beaucoup . Mais nous voulions nous retirer avant l'éjaculation. Toutefois  l'envoyé d'Allah étant avec nous, nous nous dîmes qu'il fallait le  consulter avant d'agir ainsi. Nous le consultâmes donc et il nous répondit: Il n'y a aucun mal pour vous à agir ainsi, car, jusqu'au jour de la Résurrection, aucun être n'existera sans que Allah  ait décidé son existence. (Bukhari  64/32, 1-2).

Abu Said al-Khudri a dit :
"L'Apôtre d'Allah envoya une expédition militaire vers Awtas à l'occasion de la bataille de Hunain. Elle y rencontra l'ennemi et le combattit. Après l'avoir maîtrisé et fait des prisonniers, les compagnons du Messager d'Allah étaient réticents à avoir des relations sexuelles avec les femmes captives, parce que leurs époux étaient polythéistes. Alors Allah envoya une révélation à cet égard : "Et toutes les femmes mariées [sont illicites], sauf si elles sont vos esclaves en toute propriété (Coran 4.24)". Cela signifie que ces dernières sont licites, après avoir terminé leur période 'Idda, [pour être certain qu'elles ne sont pas enceintes].( Dawud 2.2150 )

Récit d’Abdullah :
“ Nous participions aux guerres saintes dirigées par le Prophète et nous n’avions pas de femmes avec nous. Alors nous avons dit au Prophète :
- Devons-nous nous castrer ?
Alors le Prophète nous a interdit de le faire et nous a permis d’épouser (temporairement) une femmeen lui donnant un vêtement puis il dit :
- Ô vous qui croyez ! Ne rendez pas illicite ce qu’Allah a fait licite pour vous. ” ( Bukhari LX 139)


Confirmé par le Coran
Coran 4 28/24 : « (...) Licite est pour vous de rechercher [des épouses] en dehors de celles qui ont été énumérées, en usant de vos biens, en hommes concluant mariage avec une muhshana, non en fornicateurs. Celles des femmes que vous avez prises par mariage temporaire jusqu'à un terme fixé, donnez-leur leurs douaires comme imposition (farîda) ! Nul grief à vous faire à l'égard de ce sur quoi vous avez pris consentement mutuel, après [versement de]. l'imposition (farîda). Allah est omniscient et sage.»


Les juifs et les chrétiens

Récit d’Asma bint Abu Bakr :
“ Asma’ bint Abu Bakr raconte [à propos de son fils] :
C’était le premier enfant né à l’époque musulmane et les musulmans étaient très heureux de cette naissance parce qu’on leur avait dit que les juifs leur avaient jeté un sort et qu’ils n’auraient pas de descendance. ” (Bukhari LXVI 378)


Récit d’Abu Huraira :
“ Alors que nous étions à la mosquée, le Prophète vint et dit :
- Allons voir les juifs.
Nous sommes sortis et nous sommes allés à Bait ul Midras. Il leur dit :
- Si vous vous convertissez à l’islam, vous serez saufs. Vous devez savoir que la Terre appartient à Allah et à son apôtre et je veux vous expulser de cette terre. Donc, si quelqu’un parmi vous possède des biens, il a le droit de les vendre, sinon, vous devez savoir que la Terre appartient à Allah et à son apôtre. ” ( Bukhari LIII 392 et LXXXV 77)


Récit d’Abi Aiyub :
  “ Une fois, le Prophète sortit après la tombée de la nuit, entendit une voix atroce et dit :
- Les juifs sont en train d’être punis dans leurs tombes. ” ( Bukhari XXIII 457 )


Récit d’Abi Aiyub :
“ Le messager d’Allah est sorti après le coucher du soleil, il a entendu un bruit et a dit :
- Ce sont les juifs qui sont tourmentés dans leurs tombes. ” (Muslim XL 6861 ) 


Récit d’Abu Huraira : “ Le messager d’Allah a dit :
- Ne saluez pas les juifs et les chrétiens avant qu’ils ne vous saluent et quand vous les rencontrez sur les routes, forcez-les à passer sur la partie la plus étroite. ” ( Muslim XXVI 5389)


Récit d’Abu Huraira : “ Le messager d’Allah a dit :
- Un groupe des Banû Israël était perdu. Je ne sais pas ce qui leur est arrivé, mais je pense qu’ils se sont transformés en rats. ” ( Muslim XLII 7135 et Bukhari LIV 524)


Récit d’Aisha et Abdullah ibn Abbas :
“ Quand l’apôtre d’Allah est parvenu au crépuscule de sa vie, il a mis son "Khamisa" sur son visage et quand il a eu chaud et la respiration difficile, il a dit :
- Qu’Allah maudisse les juifs et les chrétiens parce qu’ils ont construit des lieux de culte sur les tombes de leurs Prophètes. ” ( Bukhari VIII 427 , 4.56.660 , 2.23.414 & 472, 5.59.725 & 727, 7.72.706 et Muslim 4.1079-1082 )


Récit d’Ibn Shihab :“ L’apôtre d’Allah a dit :
- Chaque enfant est né dans la vraie foi mais ses parents l’ont converti au judaïsme, au christianisme ou au mazdéisme, comme un animal donne naissance à un animal parfait. ” ( Bukhari XXIII 440)


Récit d’Abu Huraira : “ Le Prophète a dit :
- Si seulement dix juifs avaient cru en moi, tous les juifs auraient cru en moi. ” ( Bukhari LVIII 277)


Récit d'Umar b. al-Khattib ( ami de Mahomet et deuxième calife de l'Islam ) :
Le messager d'Allah a dit :
'J'expulserais les juifs et les chrétiens de la péninsule arabique et je ne laisserai y vivre que des musulmans. (  Muslim 19.4366  , voir également Bukhari 3.39.531, 4.53.380, Muslim 10.3763, 19.4367.)

Récit d’Abu Musa :
“ Le messager d’Allah a dit :
-Quand arrivera le jour de la résurrection, Allah fournira à chaque musulman un juif ou un chrétien et dira : "c’est ton remplaçant dans le feu de l’enfer." ” (Muslim 37.6665-6667)


Récit d’Abu Burda : “ L’apôtre d’Allah a dit :
- Aucun musulman ne mourra sans qu’Allah n’admette à sa place un juif ou un chrétien dans le feu de l’enfer. ” (, Muslim XXXVII 6666)


Récit d’Abu Burda : “ Le messager d’Allah a dit :
- Il viendra des gens parmi les musulmans le jour de la résurrection avec des péchés aussi lourds qu’une montagne, Allah les pardonnera et il mettra à leur place les juifs et les chrétiens. ” (Muslim XXXVII 6668)


Récit d'Abu Huraira : Le messager d'Allah a dit:
La dernière heure (l'heure du jugement dernier) ne viendra pas avant que les musulmans combattent les juifs et les musulmans les tueront jusqu'à que les juifs se cachent derrière une pierre ou un arbre. La pierre et l'arbre diront ''Musulman, serviteur d'Allah, Il y a un juif derrière moi, vient le tuer'', mais l'arbre Gharqad ne dira rien car c'est l'arbre des juifs. ( Muslim 41.6985- 6984, 41.6981, voir également Bukhari 4.52.176-177, 4.56.791.)

Récit d’Abu Huraira : “ L’apôtre d’Allah a dit :
- Par celui qui tient mon âme entre ses mains, le fils de Marie descendra ( Jésus ) bientôt parmi vous (les musulmans) comme un chef juste et il brisera la croix, tuera le cochon et abolira la jizya. ” ( Bukhari XXXIV 425)


Les esclaves (de Mahomet)

Coran 33.50 Ô Prophète ! Nous t´avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr (dot), ce que tu as possédé légalement parmi les captives [ou esclaves] qu´Allah t´a destinées

Récit de Zaid ibn Khalid :
“ Il pleuvait (à cause de la prière du Prophète pour la pluie) et le Prophète a dit :
- Certains de mes esclaves sont devenus incroyants en moi, et d’autres, croyants en moi. ” (Bukhari XCIII 594 voir aussi Bukhari XII 807 )


Récit d’Abu Huraira et Zaid ibn Khalid :
“ On demanda à l’apôtre d’Allah son avis sur le cas d’une jeune esclave, si elle était vierge et si elle avait commis un acte sexuel illicite.
Le Prophète dit :

- Si elle a commis un acte sexuel illégal, fouette-la, et si elle l’a refait, refouette-la, et si elle l’a refait une troisième fois, alors revends-la même en échange d’une corde. ” ( Bukhari 34:363)

Récit de Jabir bin 'Abdullah :
Un homme affranchit un esclave et il n'avait pas d'autres biens. Alors, le prophète annula l'affranchissement (il vendit l'esclave pour lui). No'aim bin Al-Nahham acheta l'esclave. ( Bukhari 3.41.598 voir également 3.34.351 et 3.41.588)

Récit de Kurib !! :
l'esclave affranchi de Ibn 'abbas, a dit que Maimuna bint Al-Harith (L'une des femmes du prophète) lui avait dit qu'elle avait affranchi une esclave sans demander la permission au prophète. Le jour où s'était son tour d'être avec le prophète, elle dit 'Sais tu, O apôtre d'Allah, que j'ai affranchi mon esclave ? Il dit 'Vraiment ?' Elle répondit 'Oui'. Il dit 'Tu aurais eu une récompense plus grande si tu avais donné ton esclave à l'un de tes oncles maternels'.( Bukhari 3.47.765 )

Récit d’Abu Musa al Ashari : “ L’apôtre d’Allah a dit :
- Si un homme croit en Jésus puis croit en moi, il aura une double récompense. Et si un esclave craintson seigneur et obéit à ses maîtres, il aura aussi une double récompense. ” (Bukhari LV 655)

Récit de Jarir : “ Le messager d’Allah a dit :- L’esclave qui fuit de chez son maître commet un acte d’infidélité aussi longtemps qu’il ne rentre pas chez lui. ” (Muslim I 129)

source : 

Plus de hadiths ?

Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...