27 décembre 2017

L'islam orthodoxe et les femmes

Résultat de recherche d'images pour "femme islam"

Cet article contient des versets et des hadiths authentiques inacceptables au sujet de la femme. Je n'ignore pas, par ailleurs, l'existence de hadiths et de versets positifs sur ce sujet (personne n'est ni tout blanc ni tout noir, Mohammed n'échappe pas à cette règle), et globalement l'islam a pu apporter un progrès pour la société arabe du VIème siècle. Certains prétendent que oui, en se basant sur des faits historiques, d'autres que non, en se basant également sur des faits historiques. Je ne rentre pas dans ce débat. On m'a reproché de ne citer que ce qui est négatif et d'occulter le reste: voici donc un article musulman qui cite des versets et hadiths convenables au sujet de la femme (voir notamment "La valorisation de la femme en Islam"). 

Mais dans l'islam orthodoxe, le Coran entier est considéré comme la parole de Dieu, la vérité absolue, au sujet de laquelle il n'y a aucun doute, et les hadiths "sahihs" sont considérés comme sûrs, autrement dit comme des paroles pour lesquelles on peut être certain qu'elles ont été prononcées par Mohammed. Etre musulman orthodoxe, c'est accepter tout le Coran et tous les hadiths "authentiques". Et mon but sur ce site est de donner les informations qui démontrent que l'islam n'est pas "la vraie religion" sans erreurs, contrairement aux autres religions, car provenant de Dieu, n'est pas "la vérité" à laquelle tout le monde devrait croire pour éviter une punition éternelle, comme le prétendent ceux qu'il est juste de qualifier de missionnaires islamiques. Plus à propos de mon but : lien.

Hadith Sahih Muslim, livre 001, hadiths 142 & 143

D'après `Abd-Allâh ibn `Umar (qu'Allah soit satisfait des deux),
l'Envoyé d'Allah (pbAsl) dit: "O femmes qui sont ici assemblées, faites l'aumône et sollicitez plus fréquemment le pardon d'Allah, car j'ai vu que vous formerez la majeure partie des gens de l'Enfer". 

Une femme sage parmi les assistantes s'exclama: "Et pourquoi cela, ô Envoyé d'Allah?" - "C'est, répondit-il, que vous multipliez vos malédictions et que vous êtes ingrates envers vos époux. Je n'ai vu, parmi les êtres faibles en intelligence et en religion personne qui, mieux que l'une de vous, fasse perdre l'esprit à un homme sensé". - "En quoi, reprit-elle, ô Envoyé d'Allah, consiste le défaut de notre intelligence et de notre religion?" - "Le témoignage de la femme équivaut seulement à la moitié de celui d'un homme... cela tient du défaut de l'intelligence, répliqua le Prophète; et puis, quand elles ont leurs menstrues, les femmes ne cessent-elles pas de prier et de jeûner pour des nuits?... Eh bien! C'est en cela le défaut de leur religion".
(Hadith Sahih Muslim, livre 001, hadiths 142 & 143)


Coran II,282 :

«…Appelez deux témoins choisis parmi vous ; si vous ne trouvez pas deux hommes, appelez-en un seul et deux femmes parmi les personnes habiles à témoigner ; afin que, si l’une oublie, l’autre puisse rappeler le fait… »


Hadith Sahih Muslim, livre 4, hadith 1032:

Mahomet a dit : « Quand l'un de vous s'apprête à prier, qu'il place devant lui quelque chose comme la partie arrière d'une selle. S'il ne dispose pas d'un tel objet, sa prière pourrait être interrompue par un âne, une femme ou un chien noir. » J'ai dit à Abou Dharr : « Pourquoi un chien noir ? Et s'il était rouge ou jaune ? Il m'a répondu : «ô fils de mon frère, j'ai posé la même question au Messager d'Allah et il m'a dit : « Le chien noir est un démon. »
(Rapporté par Abu Dharr)


Hadith Sahih Muslim, livre 004, hadith 2127

Aïcha a dit : C'était mon tour de passer la nuit avec le messager d'Allah. (...) Il s'allongea jusqu'au moment où il pensa que j'étais endormie. Il prit alors son manteau, mit lentement ses souliers puis ouvrit lentement la porte, sortit, et la referma légèrement.
Je couvris alors ma tête, mis mon voile et sortis, suivant ses pas jusqu'à ce qu'il arriva à Baqi'. Il se tint là debout assez longtemps, leva ses bras 3 fois, puis se retourna. Je fis donc demi-tour aussi. Mais il accéléra sa marche, alors je fis de même. Puis il commença à courir, et je me mis à courir aussi. Nous arrivâmes à la maison, moi un peu avant lui. Alors que je m'allongeais sur le lit, il entra dans la maison, et dit : "Pourquoi es-tu essoufflée Aïcha ?" Je dis : "Ce n'est rien." Il dit : "Dis-moi ou Dieu m'informera". Je lui dis alors toute l'histoire. Il dit : "C'était donc ton ombre que je voyais devant moi ?" Je dis oui. Alors il me frappa sur la poitrine, ce qui me fit mal, et dit : "Tu pensais qu'Allah et son apôtre t'auraient traitée injustement ?" (...)


Sourate IV,38/34 :

« Les hommes sont des directeurs pour les femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci(...)Vous réprimanderez celles dont vous aurez à craindre l’obéissance ; vous les reléguerez dans des lits à part, vous les battrez. Si elles viennent à vous désobéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles. Dieu demeure haut, grand, vraiment!"


Tafsir d'Ibn Kathir du verset 4:34 ( http://www.tafsir.com/default.asp?sid=4&tid;=11037 ):

Gérer le mauvais comportement d'une femme.

Allah a dit :
(Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance), c'est-à-dire la femme dont le mari constate un mauvais comportement vis-à-vis de lui, par exemple en agissant comme si elle était au dessus de luien lui désobéissant, en l'ignorant, en le détestant, etc. Quand ces signes apparaissent chez la femme, son mari doit l'avertir et lui rappeler les supplices qu'Allah a prévus si elle lui désobéitceci à cause des droits énormes de l'homme et à cause aussi de tout ce qu'il fait pour elle.

Le Messager d'Allah a dit :
(Si je devais ordonner à quiconque de se prosterner devant quelqu'un, je demanderais à la femme de se prosterner devant son marià cause des droits énormes qu'il a sur elle.)
Al-Bukhari a écrit que Abu Hurayrah a dit que le Messager d'Allah a dit :
(Si un homme demande à sa femme de venir dans son lit, et si elle décline l'offre, les anges vont la maudire jusqu'au petit matin.)
Muslim a écrit ce hadith sous cette forme :
(Si la femme s'endort en ignorant le lit de son mari, les anges vont la maudire jusqu'au petit matin.)
C'est la raison pour laquelle Allah a dit :
(En ce qui concerne les femmes dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les (premièrement)).

A propos de la parole d'Allah (abandonnez-les dans leurs lits), `Ali bin Abi Talhah rapporte que Ibn `Abbas a dit : "L'abandon signifie ne pas avoir de rapport sexuel avec elle, s'allonger sur son lit en lui tournant le dos." Quelques autres ont dit des choses similaires. As-Suddi, Ad-Dahhak, `Ikrimah, et Ibn `Abbas, dans une autre narration, ont ajouté : "Ne pas parler ou s'adresser à elle.''
Les compilateurs Sunan et Musnad rapportent que Mu`awiyah bin Haydah Al-Qushayri a dit : "Ô Messager d'Allah ! Quels droits ont nos femmes sur nous ?" Le Prophète a dit :
(De les nourrir quand tu manges, de les habiller quand tu t'achètes des habits, d'éviter de frapper son visage ou de la maudire, et de ne pas l'abandonner, excepté dans sa maison.)

La parole d'Allah (battez-les) signifie, si après l'avoir avertie et ignorée dans le lit ne produit pas les effets désirés, vous êtes autorisés à discipliner la femme, sans la battre de manière trop sévère. Muslim a écrit que Jabir a dit que durant le pélerinage d'adieu, le Prophète a dit :
(Craignez Allah en ce qui concerne les femmes, car elles sont vos assistants. Vous avez le droit sur elles qu'elles ne permettent à personne que vous n'aimez pas de marcher sur vos plates-bandes. Cependant, si cela devait arriver, vous avez le droit de les discipliner légèrement.Elles ont le droit sur vous que vous leur fournissiez des provisions et des habits, de manière raisonnable.) Ibn `Abbas et quelques autres ont dit que le verset parle de battre de manière non violente. Al-Hasan Al-Basri a dit que cela signifie des frappes pas trop sévères.



Hadith Sahih Bukhari, volume 7, livre 062, hadith 033

Mahomet a dit : "Je n'ai laissé après moi aucune calamité plus nocive aux hommes que les femmes".
(Rapporté par Usama bin Zaid)


Coran 2:223

Vos épouses sont pour vous un champ de labour; allez à votre champ comme [et quand] vous le voulez et oeuvrez pour vous-mêmes à l'avance. Craignez Allah et sachez que vous le rencontrerez. Et fais gracieuses annonces aux croyants !


Coran 4:23-24

Vous sont interdites vos mères, filles, sœurs, tantes paternelles et tantes maternelles, filles d'un frère et filles d'une sœur, mères qui vous ont allaités, sœurs de lait, mères de vos femmes, belles-filles sous votre tutelle et issues des femmes avec qui vous avez consommé le mariage; si le mariage n'a pas été consommé, ceci n'est pas un péché de votre part; les femmes de vos fils nés de vos reins; de même que deux sœurs réunies - exception faite pour le passé. Car vraiment Allah est Pardonneur et Miséricordieux; et parmi les femmes, les dames (qui ont un mari), sauf si elles sont vos esclaves en toute propriété. Prescription d'Allah sur vous ! A part cela, il vous est permis de les rechercher, en vous servant de vos bien et en concluant mariage, non en débauchés. Puis, de même que vous jouissez d'elles, donnez-leur leur mahr, comme une chose due. Il n'y a aucun péché contre vous à ce que vous concluez un accord quelconque entre vous après la fixation du mahr. Car Allah est, certes, Omniscient et Sage.

Le passage suivant montre que la pédophilie est autorisée en islam, sous couvert du mariage. D'après la sounna, Mohammed aurait épousé Aïcha lorsque celle-ci avait 6 ans. Il y a tout un débat pour savoir si celle-ci était encore un enfant ou si elle était déjà nubile à 9 ans (lorsque Mohammed a consommé le mariage). Dans les débats, les musulmans disent que oui. En tout cas, le Coran, lui, permet d'être marié à une fille qui n'a jamais encore eue de règles. Le début de la sourate 65 parle du divorce. Avant de répudier une femme il faut être sûr qu'elle n'est pas enceinte. Sinon il faut attendre que l'enfant soit né. Comment savoir si une femme est enceinte ou pas? Il faut attendre la durée d'une menstruation, sans faire l'amour. Si au bout d'un mois la femme a ses règles, c'est bon. Il y a une exception pour deux types de femmes, pour lesquelles les règle sont irrégulières. Verset 65:4

Si vous avez des doutes à propos (de la période d'attente) de vos femmes qui n'espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses.


Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...