8 juin 2017

France : Jihadisme et califat dans les livres scolaires (Aldo Sterone)


Aldo Sterone : C'est un livre scolaire qui m'a été envoyé par des gens qui étaient consternés par le contenu et qui m'ont demandé mon avis. Mon avis, je vais le résumer rapidement pour ceux qui n'ont pas le temps de regarder cette vidéo : avec ce contenu-là, vous êtes en train de préparer les égorgeurs de demain. Vous êtes en train de préparer les gens qui vont vous assassiner demain." 































































































































































































































































































Londres : au moins six morts dans le gigantesque incendie d'une tour d'habitation

  • Par 
  • Mis à jour 
  •  
  • Publié 
EN IMAGES / VIDÉOS - Plus de deux cents pompiers sont intervenus contre le feu qui a ravagé la Grenfell Tower, dans le quartier de North Kensington. Au moins 74 personnes ont été blessées et de nombreuses sont portées disparues. Les secours sur place tentent de secourir les résidents.

Un gigantesque incendie s'est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi dans une tour d'habitation du quartier de North Kensington, dans l'ouest de Londres, faisant au moins six morts. Les flammes ont submergé la Grenfell Tower du Lancaster West Estate, datant de 1974 et comptant 120 logements, du deuxième au 27e et dernier étage.
 proportionnelle
Les pompiers ont été appelés sur place juste avant 1 heure du matin, heure locale (2 heures à Paris). La cause de l'incendie reste inconnue pour le moment, selon les pompiers. Quarante camions et plus de 200 pompiers ont été dépêchés sur place, ainsi qu'une vingtaine d'ambulances. Le maire de Londres, Sadiq Khan, a fait état d'un «accident majeur» sur son compte Twitter.
L'autoroute A40 a été coupée et plusieurs stations de métro à proximité ont également été fermées. «Des pompiers portant des appareils respiratoires sont en train de travailler dans des conditions très difficiles pour maîtriser ce feu», indiquait dans la nuit le commissaire adjoint des pompiers Dan Daly. «C'est un accident considérable et très sérieux.»

Des dizaines de blessés

Selon la police londonienne, au moins six personnes sont décédées dans l'incendie. «Je peux confirmer qu'il y a six morts à cette heure mais le bilan risque de s'alourdir lors de l'opération de recherche qui s'annonce complexe et sur plusieurs jours», a déclaré Stuart Cundy, commandant à la Metropolitan Police, alors que de nombreuses personnes sont toujours portées disparues.
Les secours londoniens ont par ailleurs indiqué avoir transféré 74 personnes blessées, dont 20 dans un état critique vers cinq hôpitaux londoniens. Des soins étaient également prodigués sur place pour différents types de blessures, a déclaré la police sur Twitter, ajoutant que l'évacuation des résidents se poursuivait. Le responsable des secours demandent aux londoniens de se diriger vers les médecins généralistes ou les pharmaciens pour des problèmes de santé mineurs, afin de libérer les hopitaux de la ville. Des immeubles et maisons voisins ont également été évacués, menacés par la chute de débris lourds, selon un journaliste de l'AFP sur place.
Un numéro d'urgence (0800 0961 233) a été mis en place par la police londonienne pour des personnes inquiétées par la situation de leurs proches.
Une vingtaine d'ambulances ont été envoyées sur place.
Un membre des services d'urgence transporte un brancard sur le site de l'incendie.

Des personnes bloquées dans la tour

Selon les médias britanniques, plusieurs personnes, piégées à l'intérieur de l'immeuble, criaient à l'aide depuis les fenêtres des étages supérieurs. Un témoin a dit à l'agence Reuters redouter que de nombreuses personnes soient restées à l'intérieur. Certains des habitants ont été évacués en pyjama au milieu de la nuit.
À 14 heures, Dany Cotton, la cheffe des sapeurs-pompiers a précisé que les pompiers ont progressé «jusqu'au 20e étage», sur les 27 que compte la tour et ont «réussi à évacuer un grand nombre de résidents». Les recherches de survivants se poursuivaient et que de nombreuses personnes ont été secourues très tôt à différents étages. «De nombreuses personnes sont portées disparues. Certaines ont pu trouver refuge chez des voisins ou des amis», a affirmé le maire Sadiq Khan à la chaîne Sky News.
«En 29 années de carrière chez les sapeurs-pompiers, je n'avais jamais rien vu de cet ampleur», a ajouté Dany Cotton, précisant que les causes de l'incendie n'étaient pas encore connues. Des analyses sont par ailleurs menées vis-à-vis de la structure du bâtiment, grandement fragilisée par les flammes. «Pour le moment, le bâtiment continue d'être suffisament sûr pour que nos équipes puissent s'y rendre et y travailler», a souligné Dany Cotton.
Une femme présente à l'intérieur de l'immeuble en flammes se signale à la fenêtre. Les pompiers oeuvrent à l'évacuation des personnes bloquées à l'intérieur.
Un agent de police aide à l'évacuation d'un résident, mercredi matin.
Rescapée de l'incendie mortel qui a ravagé une tour HLM à Londres, Hanan Wahabi était toujours sans nouvelles, mercredi matin, de son frère et de sa famille. «La dernière fois que je les ai vus, ils agitaient les bras à la fenêtre», confie-t-elle à l'AFP. Habitant au 9e étage, cette habitante de 39 ans a été réveillée vers 1 heure du matin par la fumée et a pu sortir du bâtiment. «J'ai appelé mon frère dès que je suis sortie pour savoir s'il allait bien. Le feu n'était pas encore arrivé jusqu'en haut de l'immeuble. Il m'a dit qu'ils allaient descendre. Mais on s'est rappelé et il m'a dit qu'il y avait trop de fumée», explique-t-elle.
Un témoin, Jody Martin, arrivé sur les lieux en même temps que le premier camion de pompiers, a raconté à la BBC avoir entendu des cris et vu une personne tomber de l'immeuble ainsi qu'une femme tenir son bébé à la fenêtre. «J'ai crié aux gens de descendre mais ils disaient qu'ils ne pouvaient pas quitter leur appartement parce qu'il y avait trop de fumée dans les couloirs», a-t-il dit.
Un habitant du 4e étage de la tour ayant témoigné auprès de la chaîne britannique Sky News et cité par The Guardian a expliqué n'avoir pas entendu d'alarme incendie. «Il n'y a pas eu d'alarme», affirme-t-il, ajoutant en avoir entendu une pour la première fois alors qu'il était à l'extérieur de l'immeuble. C'est grâce à un voisin qui fuyait et qui a frappé à la porte de chaque logement que lui et sa famille ont été réveillés.

Des questions de sécurité récemment soulevées par les résidents

De la fumée s'échappe de la Grenfell Tower, mercredi matin, alors que le jour s'est levé.
L'AFP a relevé que des documents en ligne datant d'un an environ montrent qu'un collectif de résidents s'était plaint à plusieurs reprises de l'état de l'immeuble et des risques d'incendie potentiels, de nombreux détritus s'étant accumulés lors des travaux successifs. «Ce dossier est particulièrement critique car il n'y a qu'une seule entrée et sortie à la Grenfell Tower durant les travaux de rénovation», précisait ainsi le blog d'un Groupe d'action de Grenfell. «L'idée qu'un incendie éclate dans les parties communes du hall d'entrée est à peine supportable, car alors les habitants seraient pris au piège dans le bâtiment, sans aucune possibilité de s'échapper», poursuivait ce blog.
Mercredi, un nouvel article a été mis en ligne sur ce site. «Les lecteurs réguliers de ce blog savent que nous avons posté de nombreuses mises en garde au cours des dernières années au sujet des conditions de sécurité médiocres dans la Grenfell Tower», y écrit-on. Des résidents ont également expliqué qu'ils avaient reçu le conseil de rester dans leur appartement en cas d'incendie.
«Ces questions sont des questions très importantes auxquelles il faudra apporter des réponses», a déclaré le maire Sadiq Khan à la BBC. «Partout dans Londres, nous avons beaucoup, beaucoup d'immeubles et nous ne pouvons nous trouver dans une situation où la sécurité des personnes est soumise à un risque en raison d'un mauvais conseil donné ou, si c'est le cas, comme il en est question, de tours n'étant pas correctement entretenues.»
Par la suite, le maire a publié un communiqué dans lequel il se dit «profondément dévasté» et salue «le courage, dévouement et le professionnalisme immenses» des pompiers et des services d'urgence. «Il y aura de nombreuses questions importantes dans les jours à venir concernant la cause de cette tragédie et je veux rassurer les Londoniens sur le fait que nous obtiendrons toutes les réponses.»
Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...