25 juin 2017

Monsieur le président, ne vous compromettez pas avec le CFCM ! - Ce n’est pas un allié fiable contre l’islam radical (22.06.2017)

Mardi dernier, Emmanuel Macron s’est rendu au siège du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) pour le dîner de rupture du jeûne du Ramadan. A cette occasion, il a dit beaucoup de vérités nécessaires, mais malheureusement pas aux bons interlocuteurs. Il a aussi, hélas, répété quelques absurdités. Pourtant, l’espoir est permis.
Reprenant une théorie trop répandue, le président a déclaré que les terroristes agissant sur notre sol avaient pour « objectif évident de créer entre les Français de toutes croyances et de confession musulmane une déchirure profonde » et « de donner de l’islam l’image d’une religion cautionnant le meurtre et la terreur ». Peut-être un responsable de la « task force » anti-terroriste pourrait-il faire à Emmanuel Macron un résumé de ce que l’on lit dans les revues islamistes InspireDabiq ou Dar-al-Islam ?

Emmanuel Macron n’est pas Justin Trudeau

Les tensions entre communautés ne sont pas le but que poursuivent les djihadistes, elles sont un scénario parmi d’autres devant conduire, selon eux, au triomphe de l’islam et à sa domination sur l’humanité entière. Un autre scénario est la soumission progressive aux exigences islamistes de ceux qui, justement, craignent ces tensions et espèrent les éviter en se pliant à des « accommodements raisonnables » de plus en plus nombreux et de moins en moins raisonnables.
En outre, les terroristes ne cherchent pas à donner de l’islam une autre image que celle qu’ils en ont. Et cette image ne vient pas de rien, elle s’appuie sur des textes et des versets du Coran qu’il faudra bien un jour accepter de critiquer – en gardant à l’esprit que depuis l’époque du prophète, l’islam a montré qu’il ne se résume évidemment pas à la sourate numéro 9.
Lire la suite : 


Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...