6 novembre 2012

A propos de la brochure 'Apprendre à lire' (Bernard Devanne, 2006)

A propos de la brochure 'Apprendre à lire' 

Bernard Devanne


Une brochure intitulée Apprendre à lire vient d'être diffusée par le Ministère de l'Education nationale à toutes les écoles primaires. En page 10, sous le titre "Un point de vue scientifique sur l'enseignement de la lecture", elle reproduit les extraits suivants d'une lettre au Monde de l'éducation de mars 2006.


Les recherches se sont plus précisément attachées à comparer l'efficacité des méthodes en fonction de l'importance accordée au déchiffrage (des lettres en sons, ou plus précisément des graphèmes en phonèmes) : le déchiffrage est-il enseigné ou non, de manière systématique ou pas, précocement ou pas ? Les résultats sont les suivants :
  1. l'enseignement systématique du déchiffrage est plus efficace que son enseignement non systématique ou absent ;
  2. l'enseignement systématique du déchiffrage est plus efficace lorsqu'il démarre précocement que lorsqu'il démarre après le début de l'apprentissage de la lecture ;
  3. les enfants qui suivent un enseignement systématique du déchiffrage obtiennent de meilleurs résultats que les autres, non seulement en lecture de mots, mais également en compréhension de texte (contrairement aux idées reçues sur les méfaits du déchiffrage qui conduirait à ânonner sans comprendre) ;
  4. l'enseignement systématique du déchiffrage est particulièrement supérieur aux autres méthodes pour les enfants à risque de difficultés d'apprentissage de la lecture, soit du fait de faiblesses en langage oral, soit du fait d'un milieu socio-culturel défavorisé ;
  5. du moment que le déchiffrage est enseigné systématiquement, il importe peu que l'approche soit plutôt analytique (du mot ou de la syllabe vers le phonème) ou synthétique (du phonème vers la syllabe et le mot).

J'annonçais dans mon "journal de mai" (http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/devanne_i7l.aspx) un courrier aux chercheurs auprès desquels le Ministre trouve une caution scientifique. Ce sont justement les 18 signataires de ce texte :
Séverine Casalis, maître de conférences à l'université Lille-3
Pascale Colé, professeur à l'université de Savoie
Alain Content, professeur à l'université libre de Bruxelles
Jean-François Démonet, directeur de recherches à l'INSERM
Elisabeth Demont, professeur à l'Université de Strasbourg
Jean Ecalle, maître de conférences à l'université Lyon-2
Jean-Emile Gombert, professeur à l'université Rennes-2
Jonathan Grainger, directeur de recherches au CNRS
Régine Kolinsky, chercheur qualifié au FNRS, Communauté française de Belgique
Jacqueline Leybaert, chargée de cours à l'université libre de Bruxelles
Annie Magnan, professeur à l'université Lyon-2
José Morais, professeur à l'université libre de Bruxelles
Franck Ramus, chargé de recherches au CNRS
Laurence Rieben, professeur à l'université de Genève
Liliane Sprenger-Charolles, directrice de recherches au CNRS
Sylviane Valdois, directrice de recherches au CNRS
Pascal Zesiger, professeur à l'université de Genève
Johannes Ziegler, directeur de recherches au CNRS

J'adresse à chacun d'eux le texte suivant :

Madame, Monsieur,
Je me permets de vous adresser ce courrier (ainsi qu'aux 17 autres signataires du texte publié dans Le Monde de l'éducation de mars et repris, de façon très sélective, dans la brochure Apprendre à lire récemment diffusée par le Ministère de l'Education nationale) pour vous faire part de mes interrogations au sujet de la liaison entre la grande section de l'école maternelle et le cours préparatoire dans le contexte nouveau de la rentrée 2006. Je m'appuie sur l'exemple d'une classe dont j'ai régulièrement rendu compte des activités de lecture et d'écriture sur le site "Café pédagogique" depuis le mois de janvier 2006, sous le titre Journal d'une grande section en ZEP.
Conformément aux programmes de l'école maternelle, ces enfants ont été, dès la petite section, mis quotidiennement en situation de se construire une culture des textes et de la langue écrite, à partir de la littérature de jeunesse, des comptines, des documentaires, etc. D'autre part, ils ont été placés, dès que cela a semblé possible, dans des situations d'écriture crayon en main - "écriture tâtonnée" dont l'importance est opportunément soulignée par un nouveau document d'application des programmes, Le langage à l'école maternelle. Non seulement ces enfants sont parvenus, en cette fin de grande section, au cœur de leurs apprentissages fondamentaux, mais encore certains d'entre eux sont déjà réellement lecteurs, ce que font apparaître des évaluations individuelles conduites ces dernières semaines ainsi que des enregistrements qui les montrent en situations de lecture/écriture.
On sait que le jeune enfant est capable d'apprentissages de haute complexité, comme celui de sa langue maternelle, à condition que lui en soient donnés les moyens : c'est ce qu'un dispositif articulant une construction culturelle volontariste et des propositions d'écriture régulières et impliquantes parvient à obtenir, comme cette classe m'a permis de l'apprécier, et cela d'une façon particulièrement démonstrative. Or, au prétexte que l'apprentissage commencerait au CP, et qu'il est scientifiquement établi que commencer par "l'enseignement systématique du déchiffrage" assure les meilleures chances de réussite, ces enfants devraient, en application des directives ministérielles, être immergés tout au long du CP dans un manuel comme Lire avec Léo et Léa… (ou même happés par la Méthode Borel-Maisonny, dont le retour en force traduit éloquemment l'absence de repères des enseignants).
Ces enfants ont pour prénoms [en toutes lettres] A., F., H., N., Ö., S., S., Z., Z., etc. Les compétences remarquables de beaucoup d'entre eux, vérifiables sur les documents que je tiens à votre disposition, ont été gagnées par l'écriture individuelle dans des situations porteuses de sens, si bien qu'ils sont maintenant, dès qu'ils arrivent en classe, "en attente d'écriture". Substituer à ces conduites d'apprentissage de longs moments quotidiens d'enseignement formel leur fait courir un double risque : d'une part, celui de ne pas voir leurs compétences reconnues, activées, confortées ; d'autre part, celui de ne pas comprendre ce qu'on attend d'eux, qui déchiffrent déjà, dans ce dispositif transmissif rendu obligatoire, mais dont la finalité ne peut que leur échapper.
Conscient de l'importance de votre jugement dans le contexte actuel, je serais extrêmement sensible à ce que vous preniez en compte l'existence de ces enfants, sans doute nombreux en France, qui, parce qu'ils travaillent avec des enseignants qui ont pris au pied de la lettre l'ambition des programmes, ont, à l'issue de la grande section, depuis longtemps dépassé le stade du commencement.
Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l'expression de mes salutations respectueuses.
Le 28 juin 2006



Voici d'autre part les exercices, inspirés de ceux proposés en fin de CP, qui ont servi aux évaluations individuelles réalisées en juin 2006, sur l'ensemble des élèves de grande section de cette école maternelle, répartis en deux classes de "MS-GS", soit 26 élèves de grande section au total. Pour chaque item évalué, le nombre en caractères gras désigne le nombre d'élèves ayant intégralement réussi.

1. Voici une liste de mots ; lis-les en silence :

              avec                 bleu                  éléphant                       pomme
  cochon             girafe                mange                          que
              poule                noisette                        fille                               roi
                          maison             dans                 assiette                                    château
              vert                   poisson            orange              marron
  banane             barre                sucette             mardi

1. Entoure les mots que dit la maîtresse (6)                                                   > 15/26

2. Ecris 2 noms d'animaux de la liste :
              ...................................                                    ...................................
- Ecris 2 noms de couleurs de la liste :
              ...................................                                    ...................................
- Ecris 2 noms de fruits de la liste :
              ...................................                                    ...................................
- Ecris 2 mots de la liste qui commencent par la lettre que la maîtresse dicte *:      * p
              ...................................                                    ...................................
- Ecris 2 mots de la liste qui se terminent par ...** :                                              ** phon. [Et]
              ...................................                                    ...................................

                                                                                                                   > 15/26
2. Numérote dans l'ordre les phrases que dit la maîtresse :
            
              Le lion vit en Afrique.
              Jeudi, les enfants ont mangé des carottes.
              Le cochon est rose.
              Je veux un chat.
              Vendredi, on est allé à la mer.
              Le bébé d'Edouard a des lunettes bleues.
                                                                                                                   > 22/26

3. Numérote dans l'ordre les phrases que dit la maîtresse :

              Le loup mange un petit chaperon rouge.
              Le loup a mangé un lapin.
              J'ai vu un loup manger un lapin.
              Le loup a trouvé un petit chaperon rouge.
                                                                                                                   > 19/26

4. Lis le texte silencieusement. Coche la bonne réponse :

             Tac est un crocodile. Il est vert.
             Lundi, il a mangé des poissons.

Tac est                            ? un éléphant              ? un crocodile              ? un requin
Il a mangé                       ?  des pommes            ? des poivrons            ? des poissons
Il a mangé des poissons             ? lundi                        ? jeudi                        ? samedi
Tac est                                     ? violet                        ? vert                         ? jaune

                                                                                                                   > 16/26

5. Lis la consigne tout seul :

1. Colorie le mot souris               soir                  samedi             souris

2. Barre le mot mai                     mai                  maison             pou      

3. Entoure le prénom                   école                Bilal                 gris
                                                                                                                   > 17/26

6. Ecris un petit texte répétitif commençant par je veux...

 Je veux

Les élèves n'ont pas le droit de se référer aux affichages.
Indicateurs de réussite :
–  qualité de l'écriture cursive ;
–  présence d'au moins trois phrases ;
–  phrases syntaxiquement complètes (pas de « je veux cheval »).
                                                                                                                   > 13/26

10 élèves sur 26 ont obtenu 100% de réussite. Pour mieux apprécier les réelles compétences de lecteur qu'ils ont développées en grande section, il faudrait pouvoir se reporter aux enregistrements effectués pendant ces deux derniers trimestres (notamment à celui du 19 mai, qui garde trace de l'activité décrite dans le journal de mai).
Au vu des directives très pressantes qui arrivent en cette fin juin dans les écoles, la question se pose avec une acuité nouvelle : que vont vivre ces élèves au CP durant les premiers mois de l'année scolaire, alors qu'il s'agit de la seconde année d'un cycle d'apprentissages ? A suivre donc, en espérant que ce ne sera pas avec une immense amertume.
Bernard Devanne
Professeur à l’IUFM de Basse-Normandie



Voir également :
Journal d'une G.S. en Zep
http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/devanne_i7l.aspx
Page publiée le 28-06-2006



Enregistrer un commentaire
Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...